La belle histoire du jour : elle aide les victimes de trauma à se reconstruire avec les tatouages

International
DirectLCI
GUÉRISON – Une artiste-tatoueuse de Vancouver aide les victimes de traumatismes à se reconstruire grâce aux tatouages qui dissimulent leurs cicatrices. L'artiste elle-même a connu les affres de la scarification.

Elle n’est ni infirmière ni psychologue et pourtant, elle aide les victimes de trauma à se reconstruire. Auberon Wolf, une tatoueuse canadienne de 29 ans, tatoue les survivants de traumatisme pour cacher leurs cicatrices. L’artiste veut aider les gens à tourner la page d’un chapitre dramatique de leur vie et à reprendre leur corps mutilé en main.

Depuis son atelier à Vancouver, au Canada, Auberon Wolf recueille les survivants de l’automutilation, de la violence domestique, ou de la tentative de suicide. L’artiste veut mettre à l’aise les victimes et accompagne ses "consultations" de collations, dans un endroit confortable où elles peuvent se reposer, explique-t-elle au Huffington Post . "Il n’est pas nécessaire pour quiconque de partager plus que ce qu’il veut, mais je veux seulement laisser la porte ouverte à chacun afin qu'il puisse se sentir en connexion pendant le processus de tatouage", ajoute-elle.

Le bienfait cathartique des tatouages

Beaucoup de ses clients expriment l’effet positif que son travail a sur leur état d'esprit. Jenny Magenta a désormais des tatouages qui recouvrent les cicatrices de sa tentative de suicide et d’une mauvaise expérience avec une aiguille intraveineuse : "J’utilise (mes tatouages) comme un dispositif de réhabilitation. Je ne suis plus traumatisée", affirme-t-elle à CBC News .

Auberon Wolf s’est inspirée des survivants du cancer du sein qui ont utilisé cet art pour couvrir les cicatrices de chirurgie. Elle-même confrontée à la scarification, elle a recouvert ses cicatrices d'un voile encré pour aller de l'avant : "Ces tatouages contiennent des éléments de la nature, qui sont bien plus beaux que la laideur de ma douleur. Ils déguisent ses cicatrices (…) quand je ne veux pas me souvenir des mauvais moments." 

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >> Il lave gratuitement 2500 kilos de linge de sans-abri
 

Free hand hemlock silhouette for a Whistler first time tattoo #freehand #tattoo #nature

Posté par Auberon Wolf sur  jeudi 3 mars 2016

The start of a unicorn skull

Posté par Auberon Wolf sur  lundi 26 octobre 2015

Artichoke got added today, and got to check out how Laura's cabbage healed up. We are so stoked!

Posté par Auberon Wolf sur  jeudi 1 octobre 2015

Ray's getting focused about finding his place in the world, and the happiness he deserves

Posté par Auberon Wolf sur  samedi 26 septembre 2015

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter