La belle histoire du jour - Elue parmi "les filles les plus laides" de son école, elle riposte brillamment sur Facebook

La belle histoire du jour - Elue parmi "les filles les plus laides" de son école, elle riposte brillamment sur Facebook

International
DirectLCI
CANADA - Lynelle Cantwell, élève d'un lycée de la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador, a été désignée comme l'une des filles les plus laides de son école lors d'un vote anonyme lancé sur le réseau social ask.fm. Sa réponse à ceux qui l'ont élue, publiée sur Facebook, est devenue virale.

Au vu du nombre d'articles consacrés à l'histoire de Lynelle Cantwell dans les médias anglo-saxons, la jeune fille doit savourer sa vengeance. Lundi, alors qu'elle était en classe, l'adolescente a appris qu'elle figurait en bonne place dans les résultats d'un sondage anonyme lancé par certains de ses petits camarades sur le réseau social ask.fm. Un vote particulièrement désobligeant : il s'agissait de désigner "les filles les plus laides" de leur lycée de Torbay, dans la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador. Mais au lieu de se sentir blessée et de baisser la tête, Lynelle, arrivée en quatrième position, a décidé d'inverser les rôles et de jeter l'opprobre sur ses détracteurs.

"Je suis désolée pour vous..."

Comment ? En publiant sur Facebook un message plein de maturité, dans lequel la jeune fille de 17 ans explique qu'elle est désolée non pour elle, mais pour l'organisateur de ce vote, qui a "une vie si misérable qu'il doit essayer d'abaisser les autres", ainsi que pour ses participants, qui n'ont "pas cherché à la connaître en tant que personne".

To the person that made the "ugliest girls in grade 12 at hth" ask.FM straw poll. I'm sorry that your life is so...

Posté par Lynelle Cantwell sur  mardi 1 décembre 2015

"Je sais que j'ai un double menton et que je m'habille en XL. Je sais que je n'ai pas un sourire et un visage parfaits. Mais je suis désolée pour vous. Pas pour moi-même", écrit-elle. "Je suis désolée que vous vous amusiez de donner aux autres la sensation d'être de la m**** ", poursuit-elle notamment, avant de souligner qu'elle est "drôle, gentille, aimable", "sans jugement sur les autres", "serviable et facile d'accès", comme "toutes les autres filles" de la triste liste. "Ce n'est pas parce que nous ne sommes pas parfaites à l'extérieure que nous sommes laides", lance-t-elle également.

Alors que son post a été partagé des milliers de fois, Lynelle Cantwell a ensuite reçu des soutiens venant de tout le Canada, certains lui envoyant même des fleurs. "Je reçois tellement de messages que je ne peux pas répondre à tous", a-t-elle confié à la chaîne CBC News . "Je suis extrêmement fière de ma fille, a déclaré de son côté sa maman au quotidien canadien The Globe and Mail . Elle a transformé une situation moche en quelque chose de beau".

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >> Après 50 ans de mauvais traitements, deux éléphants regagnent leur liberté

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter