La belle histoire du jour : en hommage à son amie, un enfant remplit un stade d'ours en peluche

International
CHALLENGE – A la mort de son amie Olivia, des suites de lourds handicaps, Aidan, 14 ans, s'est lancé un défi : remplir un stade de rugby d'ours en peluche. Objectif : récolter des fonds pour la Fondation Olivia Alice, qui vient en aide aux enfants handicapés.

Un garçon de 14 ans est parvenu à remplir un stade de rugby d'ours en peluche, pour rendre hommage à son amie défunte. Après la mort d'Olivia Walker, en février 2014, Aidan Jackson, qui vit à Widness (nord-ouest de l'Angleterre), s'est donné pour mission de remplir de peluches le stade de rugby de la ville, récoltés jusqu'en Chine.

9 heures et 15 minutes pour asseoir les 10.500 ours en peluche

Objectif : collecter des fonds pour la Fondation Olivia Alice, nommée ainsi pour rendre hommage à la mémoire de l'adolescente, morte des suites de ses handicaps à l'âge de 15 ans. Depuis sa création, à la mort d'Olivia, la fondation vient en aide aux enfants lourdement handicapés et distribue du matériel médical aux hôpitaux.

Aidan, aidé d'une quarantaine de bénévoles, aura mis 9 heures et 15 minutes pour faire asseoir les 10.500 ours en peluches, collectés auprès des sympathisants de la fondation. Certains jouets ont même été envoyés de Chine ! "Ma sœur était en Chine à l'époque, et elle a parlé de mon projet autour d'elle. Son professeur a demandé à tous ses élèves d'acheter des ours en peluche!", se félicite Aidan, interrogé par le Liverpool Echo .

Olivia adorait les ours en peluche

Aidan a expliqué qu'Olivia adorait les ours en peluche, et qu'elle aurait été enchantée de voir autant de peluches dans le stade de rugby. Avec sa famille, l'adolescent a déjà collecté 2600 livres (3000 euros) pour la Fondation Olivia Alice.

Cette année, il s'était déjà lancé un défi de ce style : il avait récolté 6500 livres (7500 euros) en nageant, en trois mois, une distance équivalente à la longueur du tunnel sous la Manche. Une collecte de fonds vient tout juste d'être lancée sur internet.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter