La belle histoire du jour : frappés par la foudre, ils évitent la mort grâce à leur amour

La belle histoire du jour : frappés par la foudre, ils évitent la mort grâce à leur amour

DirectLCI

Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, dit le proverbe, largement inspiré de la pensée nietszchéenne. Laquelle, si tant est qu'elle soit ignorée par les protagonistes de cette histoire, s'y applique parfaitement.

Un phénomène extrêmement rare

Jeudi 6 août, dans les rues de Claremont, une série d'épisodes orageux s'est abattu sur cette petite ville résidentielle de Californie. Dylan et Lexie, deux adolescents américains qui vivaient leur amour estival, ont littéralement senti la foudre s'abattre sur eux tandis qu'ils longeaient une route bordées d'arbre.

Se faire frapper par la foudre reste un phénomène relativement rare. En France, seules quelques centaines de personnes sont ainsi victimes de ce genre d'incidents chaque année. Les possibilités de recevoir ce "coup de foudre" s'élèvent à "une chance sur un million", a d'ailleurs estimé le docteur Stefan Reynoso, le médecin qui les a examinés, à la chaîne locale  CBS Los Angeles . Pour la NOAA, une agence américaine en charge des questions océaniques et atmosphériques, elles s'élèvent à un sur 600.000.

Leur amour leur a sauvé la vie

Un phénomène rare, mais aussi un phénomène très dangereux. Mais Dylan et Lexie ont poussé l'extraordinaire jusqu'à éviter la moindre blessure grave. Là où, généralement, brûlures à plusieurs degré, complications cardo-vasculaires et, parfois, mort douloureuse sont au rendez-vous.  

La cause de cette chance ? Pour le Dr Reynoso, cela est dû au fait que les deux ados se tenaient la main au moment où ils ont été touchés : "Cela a permis de diffuser le courant électrique à travers leurs deux corps (au lieu de le concentrer sur un seul, ndlr)." Grâce à l'amour, en somme.

Une symbolique très forte pour ce jeune couple, qui s'est donc évité une souffrance certaine par un simple geste de tendresse. Ce qui ne les a pas empêchés d'avoir l'impression "d'être frappé sur la tête avec du métal", comme le raconte Dylan. En attendant, les voilà sains et saufs, et quittes pour recevoir une flopée de gentilles blagues autour du coup de foudre. Eux-mêmes utilisent d'ailleurs son versant américain : "electric love".

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >> Il sauve la vie d'un suicidaire

A LIRE AUSSI >> Toutes nos belles histoires du jour

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter