La belle histoire du jour - Grâce aux internautes, ce vendeur de stylos pourra offrir une éducation à sa fille

La belle histoire du jour - Grâce aux internautes, ce vendeur de stylos pourra offrir une éducation à sa fille

DON - Grâce à une formidable mobilisation internationale, un réfugié palestinien qui vendait des stylos dans la rue va pouvoir donner une éducation à ses enfants. Le tout après la publication d'une photo de lui, sa fille dans les bras, en train d'essayer de survivre dans la rue.

Grâce à l'émotion qui s'est dégagée d'une photo, un vendeur de rue palestinien réfugié au Liban va pouvoir offrir l'éducation qu'il souhaite à ses deux petites filles.

Pour qu'une telle histoire se réalise, plusieurs ingrédients ont dû être réunis.

D'abord, une photo forte
Celle d'un homme tenant dans ses bras sa petite fille endormie sur ses épaules. Il vend des stylos dans la rue pour améliorer son quotidien de réfugié.

Ensuite, une histoire émouvante
Abdul, père célibataire de deux enfants, est un citoyen palestinien qui vivait à Yarmouk, un camp de réfugiés situé à côté de Damas, la capitale syrienne. 150.000 réfugiés, des épidémies de typhus sans fin et des bombardements réguliers par Daech.

Faute d'avenir sur place, la chocolaterie où il travaillait ayant fermé, cet homme, Abdul Hallem el-Kader, décide de partir au Liban, quitte à ce que sa femme, qui voulait rester en Syrie, les abandonne. Pour y survivre et nourrir ses deux petites filles, âgées de 4 et 9 ans, il a ainsi dû se résoudre à vendre toute sorte de marchandises dans la rue, comme il le raconte à BuzzFeed . Dont ces fameux stylos.

Un bon samaritain
Le 25 août, Gissur Simonarson, journaliste islandais du site Conflict news , tombe sur cette photo et décide de la diffuser sur Twitter. Face au succès du post, retweeté et favorisé par des milliers d'internautes, il décide de créer un compte sur le réseau social au petit oiseau bleu. Baptisé #BuyPens et animé par un membre de la rédaction du site, il sera entièrement dédié à la recherche du père de famille. Et bénéficiera de l'aide des dizaines de milliers de followers de ce compte.

En deux jours, Abdul est retrouvé.

Une émotion internationale
Emus par son histoire, Gissur Simonarson et son équipe décident de lancer une campagne de crowdfunding pour aider ce père de famille à sortir de sa misère. Sur le site Indiegogo , il fixe la barre à 5000 dollars. Mais le cliché d'Abdul a été partagé plus d'un million de fois sur différents réseaux sociaux. Résultat, les 5000 dollars sont atteints en... moins de trente minutes. Les messages d'amitié et de solidarité, teintés d'une émotion sans fard parviennent à Conflict news à travers le monde, si bien qu'à l'heure actuelle, plus de 120.000 dollars ont été récoltés (ndlr, entre le début de l'écriture de cet article et la fin, plus de 3000 dollars ont été engrangés).

D'Australie, une contributrice a écrit au site : "Je vous écris de Melbourne, et votre histoire m'a donné des larmes aux yeux ce matin. J'espère et je prie que les 50 dollars que j'ai donné vous aideront, vous et votre fille de toutes les façons possibles pour débuter une vie fantastique."

A BuzzFeed , Abdul confie ne toujours pas revenir du bonheur qui vient de lui tomber sur la tête. Il explique : "J'ai été surpris que des gens, à travers le monde, s'intéresse à ce point à mon histoire et aient envie d'aider mes filles." Il continue, rappelant son émotion : "Je n'ai pas besoin d'argent. Je veux juste m'en servir pour donner une bonne éducation à mes filles, les envoyer en Europe. J'espère que je vais pouvoir le faire." Sinon ? "Sinon, j'ouvrirai un magasin de chocolat."

NOTRE BELLE HISTOIRE D'HIER >> Il remercie Obama pour lui avoir sauvé la vie

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a essayé de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : 600.000 personnes vaccinées en 24h en France, un nouveau record

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

"Vous lui avez volé sa vie" : la famille d'Arthur Noyer interpelle Nordahl Lelandais

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.