La belle histoire du jour : il reçoit un mail de son père, deux ans après son décès

International
DirectLCI
ETATS UNIS - Un jeune homme a reçu un mail de son père, écrit par celui-ci peu avant sa mort. Un message émouvant, mais également plein d'humour.

"La première chose que j’aimerais te dire, c’est que je suis tellement fier de toi..." Beersie McSlurrp a reçu il y a quelques jours un mail signé par son père. Sauf que celui-ci est… décédé, depuis bientôt deux ans. Une histoire improbable, que le jeune américain a raconté sur le forum Reddit.

"J’ai reçu un mail de mon père aujourd’hui. Il est mort il y a deux ans. Il s’était inscrit sur un site Internet qui permet d’envoyer des mails dans le futur. Il m’a dit à quel point il était fier de moi et qu’il m’aimait", a expliqué Beersie. Avant de poursuivre : "C’était vraiment touchant de recevoir ce message des mois après sa mort. Au fait, désolé pour le post qui peut empêcher de dormir ceux qui ont peur des fantômes..."

"Je t’avais dit que je reviendrai et que je te hanterai !"

Peu avant sa mort, le père du jeune homme s'était inscrit à FutureMe . Le concept ? Ecrire des mails et programmer leur envoi. En outre, FutureMe permet de s’envoyer des mails à soi-même, un peu comme un pense-bête ou se surprendre soi-même. Le père de Beersie, lui, a ainsi décidé de faire une surprise à son fils. Mais aussi de dédramatiser la maladie qui, quelques jours plus tard, allait l'emporter.

Pour preuve, ces quelques lignes que son fils a dévoilé sur Reddit : "Coucou mon fils, Je te parle depuis l’au-delà. Wooooooo. Je t’avais dit que je reviendrai et que je te hanterai ! Plus sérieusement, quand tu liras ce message, je serai mort. (…) J’aimerais partager plusieurs choses avec toi. Nous n’avions pas eu le temps d’en discuter au cours des derniers mois où j’avais encore ma tête. J’imagine que la morphine a dû me transformer en légume et j’espère que durant ce temps mes hallucinations t’ont diverti !"

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >> Un policier pris en flagrant délit de générosité

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter