La belle histoire du jour : il retrouve son chien qui l'avait sauvé du cancer

International

ROYAUME-UNI – Un Anglais de 70 ans vient de retrouver miraculeusement son petit chien qui avait disparu en mars dernier. Grâce à son flair, l'animal avait permis à son maître de se faire dépister un cancer de la gorge avant qu'il ne soit trop tard.

Il en avait le cœur brisé. Depuis cinq mois, Martin Kelly, un Anglais de 70 ans vivant dans le nord de Londres, était désespéré après la perte de son petit chien. Monty, un bull-terrier anglais, avait disparu au cours d'une promenade le 13 mars dernier.

A l'image d'un Max Guazzini complètement dévasté après la disparition de sa chienne Holy, le septuagénaire, craignant que son compagnon n’ait été volé, met alors tout en œuvre pour retrouver son chien. Après avoir lancé un appel à témoins dans la presse locale , il fait également appel à DogLost . Et grâce à ce collectif qui réunit maîtres et chiens perdus, Monty est localisé cinq mois plus tard. Fatigué et probablement maltraité, l'animal est quand même en bonne santé, pour le bonheur de son propriétaire.

Tache dans le cou

Car, pour Martin Kelly, son compagnon est "vraiment spécial". Incroyable mais vrai, c'est en effet grâce à lui qu'il s'est fait dépister à temps un cancer de la gorge. Câlin, le bull-terrier s'était mis il y a quelques mois à renifler le cou de son maître et à y lécher une petite tache sur le côté droit. Le septuagénaire décide donc, à l'occasion d'une banale visite chez le docteur, de lui montrer cette petite anomalie.

"Une petite ombre était apparue et j'ai pensé qu'il m'avait transmis des microbes là où il avait l'habitude de lécher", raconte Martin Kelly au Chingford Guardian . Mais le médecin lui dit tout de même de faire des analyses. "On m'a fait une biopsie, et un cancer de la gorge m'a été diagnostiqué", poursuit le septuagénaire, avant de confier que, si son chien "n'avait pas été là, [il] n'aurait jamais su" qu'il avait une maladie. Un soutien qui lui a aussi permis de tenir pendant la chimiothérapie.

À LIRE AUSSI >> La belle histoire d'hier : un couple se marie 12 fois dans 12 pays différents

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter