La belle histoire du jour: il sauve la vie d’un homme sur le point de sauter d’un pont

International
IRLANDE - Un jeune garçon a raconté dans un post Facebook comment il avait sauvé la vie d’un homme prêt à se suicider. Et l’émouvante histoire est devenue virale.

Trois petits mots pour une vie sauvée. Jamie Harrington, un jeune garçon vivant à Dublin, a un jour empêché un inconnu de se suicider - selon le témoignage de l’intéressé lui-même - en lui demandant simplement “Are you okay ?” (“Est-ce que ça va ?”, en anglais). Et l’histoire a ému des dizaines de milliers d’internautes. Le jeune homme est revenu sur cet instant où tout a bien failli basculer auprès de Humans from Dublin , une page Facebook qui dresse le portrait de plusieurs habitants de la ville, lancée dans le sillage de Humans of New York. Le post, montrant un Jamie Harrington souriant et le regard déterminé, a recueilli plus de 46.000 “likes” depuis sa publication le 3 août.

"I was just on my way to the American sweet shop to buy some Gatorade, when I saw this guy in his 30s sitting on the...

Posted by Humans of Dublin on  lundi 3 août 2015

Ce jour-là, Jamie est tombé par hasard sur un jeune homme sur le point de s’ôter la vie. “J’étais juste en chemin (...) pour m’acheter du Gatorade (une boisson énergétique américaine, Ndlr) quand j’ai vu ce type d’une trentaine d’années assis sur le rebord du pont”, raconte-t-il. "Je me suis arrêté et lui ai demandé s'il allait bien, mais je voyais dans son regard que ça n’allait pas, et il n'a rien dit non plus, mais j’ai vu des larmes couler de ses yeux.”

Cette simple question réussit pourtant à faire sortir l’homme en détresse de sa torpeur. Après plusieurs minutes passées à lui demander de descendre du pont, Jamie parvient à lui faire entendre raison. “Nous nous sommes assis sur le trottoir (...) et avons parlé pendant 45 minutes, de ce qui lui arrivait, de pourquoi il se sentait ainsi”, se souvient Jamie. Il faudra encore négocier plusieurs minutes pour lui faire accepter de se faire prendre en charge par les secours. “Il m’a dit ‘s’il-te-plaît, s’il-teplaît, ne les appelle pas, je veux juste marcher pendant un moment, ça va aller !’ Mais je l’ai supplié de me laisser appeler une ambulance, j’ai dit que je ne pourrais pas dormir sachant qu’il se baladerait tout seul”.

L’homme aux penchants suicidaires est ensuite conduit à l’hôpital. Jamie a pris son numéro pour avoir des nouvelles. “Il y a trois mois, il m’a envoyé un texto pour me dire que sa femme était enceinte, qu’ils allaient avoir un garçon, et qu’ils allaient lui donner mon prénom. Incroyable, non ?”, interroge Jamie, encore incrédule. “Il m’a dit qu’au moment où je m’étais approché de lui, il était prêt à sauter, et que ces quelques mots avaient sauvé sa vie. Ils résonnent dans sa tête chaque jour. ‘Est-ce que ça va ?’”

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >> Les ouvriers écrivent des messages réconfortants pour les enfants de l'hôpital d'en face

A LIRE AUSSI >> Toutes nos belles histoires du jour
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter