La belle histoire du jour : il survit à une fusillade grâce à sa Bible

La belle histoire du jour : il survit à une fusillade grâce à sa Bible

ETATS-UNIS – Un chauffeur de bus américain de 49 ans a survécu à une très violente agression, lundi matin, à Dayton, dans l'Ohio. Visé par des coups de feu, Rickey Wagoner ne doit son salut qu'à la Bible qu'il portait dans la poche de sa chemise.

La police elle-même parle de miracle. Sans sa Bible, Rickey Wagoner, un conducteur de bus américain de 49 ans, ne serait en effet probablement plus en vie. Victime d'une fusillade, les deux balles qui auraient pu le tuer ont été retrouvées dans l'exemplaire de The Message, une version modernisée du Nouveau testament, qu'il portait dans la poche de sa chemise, rapporte le Dayton Daily News .

La journée du chauffeur avait mal commencé, lundi. Alors qu'il prend son service à 5 heures du matin, son bus tombe en panne. Il sort "pour tenter de voir quel était le problème". C'est alors qu'il voit arriver une voiture bleue dont sortent trois jeunes hommes. Selon la déposition du conducteur, l'un d'eux crie alors : "Si tu veux faire partie du groupe, tu dois tuer l'ours polaire".

Un rite d'initiation de gang ?

L'un des jeunes se dirige alors vers lui, sort une arme et tire à deux reprises. Rickey Wagoner dira "avoir senti sa poitrine comme frappée avec un marteau". Et avoir été persuadé que les balles l'avaient traversé. Pourtant il a encore la force de se battre, et c'est à sa détermination qu'il devra, également, son salut. Il lutte avec l'auteur des tirs, un coup part et l'atteint à la jambe. Il reçoit également un coup de couteau au bras d'un autre agresseur. Le conducteur sort un stylo de sa poche et poignarde le tireur, qui lâche son arme. Les agresseurs prennent la fuite et il ouvre le feu, sans savoir s'il a touché l'un d'eux.

Les policiers retrouveront deux balles dans la Bible que Rickey Wagoner portait dans sa chemise. Le conducteur dit être persuadé d'avoir été victime d'un rite d'initiation d'un gang, ce que les enquêteurs jugent prématuré, de confirmer. Le conducteur de bus se remet actuellement de l'attaque à l'hôpital. "Etonnamment, il n'a pas de blessure mortelle, a témoigné le sergent Michael Pauley, de la police de Dayton, devant les caméras de WKEF. Poursuivant, en référence à la Bible de Rickey Wagoner : "Il y a forcément eu une sorte d''intervention' au cours de l'incident. Parce qu'il ne devrait plus être des nôtres."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 25.000 hospitalisations, 196 décès en 24 heures

Couvre-feu national à 18h : quelles sont les attestations dérogatoires et où les télécharger ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Lire et commenter