International

ROYAUME-UNI - Mark, un camionneur de 51 ans, a rencontré la femme de sa vie d'une manière peu banale : il a trouvé son numéro de téléphone dans les toilettes d'un pub. L'ex de celle-ci l'avait griffonné sur le mur, accompagné d'un message peu amène, dans le but de se venger.

Il a voulu se venger de son ex mais, sans le vouloir, il a contribué à la naissance d’une véritable histoire d’amour. Un homme délaissé par sa petite amie a griffonné le numéro de son ex sur le mur des toilettes d’un pub, à Garfoth au Royaume-Uni, accompagné d’un message quelque peu méprisant : "Si vous voulez du bon sexe, appelez Donna". Et comme prévu, un homme est tombé sur ce numéro.

De messages, un rendez-vous... et le coup de foudre

Mark Ellis, un camionneur de 51 ans, décide d’envoyer un texto, comme une plaisanterie, à Donna : "Salut, qu’est-ce que tu fais ?". A l’autre bout du fil, la jeune femme est perplexe face à cet inconnu. Mark et Donna engagent la conversation, avant de se rencontrer quelques jours plus tard... et de tomber fou amoureux l'un de l'autre. Ce n’est que quelques jours plus tard que Marc confiera à sa conjointe comment il a obtenu son numéro. "Nous rions encore de cette histoire", a-t-il commenté. La naissance de cette idylle, que le couple vient de raconter au  Sun , date en effet d'il y a dix ans.

Aujourd’hui, le couple a deux enfants, âgés de huit et neuf ans, mais ces derniers ne savent pas comment leurs parents se sont rencontrés. "Je dis souvent qu’il m’a envoyé un texto par erreur", s’amuse la femme dans les colonnes du tabloïd britannique, avant d’ajouter :  "Je dois remercier mon ex, il m’a fait une faveur."

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >> Un sans-abri vient au secours d'un handicapé en train de se faire agresser

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

EN DIRECT - Covid-19 : le président du Conseil scientifique évoque "100.000 cas par jour" en France

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent