La belle histoire du jour : le SDF s'offre une maison grâce à tous les journaux de rue qu'il a vendus

La belle histoire du jour : le SDF s'offre une maison grâce à tous les journaux de rue qu'il a vendus

DUR LABEUR – Tous les jours, pendant six ans, Mario Martinez s'est échiné à vendre des exemplaires d'un journal solidaire dans les rues de Nashville, dans le Tennessee. En économisant chaque centime gagné, ce sans-abri a pu se trouver un vrai toit.

Il vivait depuis des années dans une caravane sans chauffage ni eau courante. Mario Martinez, un sans-abri vivant à Nashville, dans le Tennessee, est parvenu à économiser chaque centime qu'il a gagné en vendant des journaux dans les rues. Et ses efforts ont fini par porter leurs fruits : il a pu s'offrir sa propre maison.

Tous les jours, pendant plus de cinq ans, Mario Martinez s'est échiné à vendre des exemplaires du Contributor, un journal d'action solidaire - vendu dans la rue par les sans-abri. ""Je suis si reconnaissant", a-t-il confié à la chaîne de télévision locale News 2 . "C'était un vrai travail. Je n'ai pas eu recours à la mendicité".

Sept jours sur sept

Qu'il vente ou qu'il pleuve, Mario Martinez laissait ses cinq chiens dans sa caravane stationnée dans une grange abandonnée pour se mettre au travail, sept jours sur sept. Il emmenait son chien de montagne des Pyrénées, Bear [ours en français], et se postait dans les centres commerciaux ou les grandes rues passantes de Nashville. "Pour être tout à fait honnête avec vous, Bear était un peu mon appât, et il m'a permis de vendre beaucoup de journaux", raconte-t-il en riant. 

La recette du jour était systématiquement mise de côté, jusqu'à ce que Mario Martinez ait suffisamment d'argent pour lancer son propre service d'entretien de pelouses. C'est grâce à cette activité, plus lucrative, qu'il a pu économiser suffisamment d'argent pour verser un premier acompte lui permettant d'acheter la maison de ses rêves. 

"J'ai travaillé très dur"

Et c'est grâce à l'aide d'un agent immobilier, Brian Kemp, que Mario Martinez a pu décrocher un crédit immobilier. "Mario fait partie de ces gens qui m'ont redonné foi en ces gens qui passent leurs journées dans la rue pour gagner un peu d'argent", témoigne Brian Kemp. "Je ne les regarderai plus jamais de la même façon".

A la mi-avril, Mario Martinez et ses cinq chiens ont emménagé dans leur nouvelle maison. "Nous avons eu des moments très difficiles, mais c'est derrière nous maintenant", a-t-il conclu, au bord des larmes. "Nous avons notre chez nous. Je suis vraiment heureux. J'ai travaillé très dur pour cela".

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >>  Ses grands-parents sont malades d’Alzheimer, il leur fait une vidéo pour leur rappeler leur amour

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : "Il n'y a pas de décrue globale de l'épidémie mais nous avons des raisons d'être optimiste", assure Gabriel Attal

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.