La belle histoire du jour : le spectaculaire changement d’un Anglais qui a perdu plus de 110 kg

La belle histoire du jour : le spectaculaire changement d’un Anglais qui a perdu plus de 110 kg

DirectLCI
DÉTERMINATION - A 36 ans, Keith Clements s’est entendu dire qu’il ne passerait pas les 40 ans avec son rythme de vie. Il a alors réussi à perdre la moitié de son poids.

Passer de 250 à environ 135 kg ne doit pas être chose facile. C’est pourtant ce qu’est arrivé à faire Keith Clements, un Anglais résidant à Cheltenham, dans l’ouest de l’Angleterre.

Ce chauffeur de taxi, surnommé Baloo d’après le dessin animé Le Livre de la Jungle, a appris à 36 ans qu’il ne vivrait pas cinq années de plus s’il continuait à garder le même régime alimentaire. A l’époque Keith Clements buvait en moyenne 25 pintes de bière le week-end et se nourrissait principalement de poulet frit et pizza.

Un anneau gastrique et beaucoup de volonté

"J’avais un diabète de type 2 et frôlais le coma tellement mon taux de sucre dans le sang était élevé, rapporte le jeune homme, cité sur le site du Mirror . Mon médecin m’a dit que si je ne faisais pas un régime sur le champ je pourrais être mort dans cinq ans. (...) J’ai énormément pleuré ce soir là et j'ai compris qu’il fallait que les choses changent.”

Keith Clements est alors allé à l’hôpital où il s’est fait poser un anneau gastrique. Il a ainsi perdu une cinquantaine de kilos. Mais ce n’était pas assez, il a voulu continuer, assainir son rythme de vie. Il a fait chuter sa consommation de bière, a remplacé la pizza par des légumes et s’est mis à la boxe. Ce qui lui a fait perdre une autre cinquantaine de kilos.

Un changement drastique d'alimentation

"Je pensais que je pouvais tout manger, explique-t-il. Quand on est jeune on ne se préoccupe pas de ce qui peut nous arriver dans le futur, on ne réfléchit pas à ce qu'on mange. Maintenant je mange du porridge, du poulet, des brocolis et vais à la gym cinq fois par semaine. J’ai complètement arrêté le pain, les chips, la bière et les sodas.”

Parce que ça n’a pas été facile mais que ça en valait la peine, Keith Clements se dit aujourd’hui prêt à aider quiconque à faire la même chose que lui.

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >> Ils sauvent un aigle, leur ie devient viral

Plus d'articles

Lire et commenter