La belle histoire du jour : paralysée, elle crée des jeans pour les personnes en fauteuil roulant

La belle histoire du jour : paralysée, elle crée des jeans pour les personnes en fauteuil roulant
International

HANDICAP - L’Américaine Heidi McKenzie est paraplégique depuis un accident de voiture en 2007. Fatiguée de ne pas trouver de vêtements adaptés pour les personnes en fauteuil roulant, elle a créé la marque Alter Ur Ego.

Elle en a eu marre de ne jamais trouver de vêtements adaptés pour les personnes en situation de handicap. Heidi McKenzie, une Américaine qu’un accident de voiture a laissée paraplégique en 2007, vient de lancer une ligne de jeans spécialement pensée pour l’usage d’un fauteuil roulant, rapportent plusieurs médias outre-Atlantique dont Mashable . Le mot d’ordre : joli, mais surtout confortable et fonctionnel.

Depuis son accident, la jeune femme de 29 ans ne se laisse pas abattre. Native du Kentucky, Heidi McKenzie remporte un concours de Miss en fauteuil roulant dans cet Etat du centre-est des Etats-Unis en 2012. Puis se lance dans la course pour être couronnée au niveau national. Mais, comme pour les autres compétitrices, “trouver des vêtements adaptables dans lesquels je ne ressemblais pas à ma grand-mère était quasiment impossible”, raconte la jeune femme de 29 ans.

Un jean qui simplifie la vie des personnes en fauteuil roulant

Pour combler ce manque, elle décide donc de créer sa propre marque de confection américaine, pour hommes et femmes, Alter Ur Ego . Le premier vêtement qu’elle dessine est un jean, où tout est fait pour simplifier la vie des personnes en fauteuil roulant. Mis en vente au prix de 80 dollars, il est en spandex (donc extensible et confortable), ne comporte pas de poches au niveau des fesses mais de larges poches sur l’avant des cuisses (plus accessibles), est resserré à la taille par un élastique (plus facile à enfiler), plus long que les autres jeans (pour ne pas qu’il remonte trop en position assise) et remonte haut dans le dos (pour éviter le sourire du plombier), a une discrète ouverture au niveau de l’entrejambe mais également une bande couvrante sur le ventre (pour empêcher tout éventuel bourrelet disgracieux de ressortir du jean).

Pour lancer la production, Heidi McKenzie a demandé un coup de pouce aux internautes. Elle a créé fin juillet une page d’appel aux dons sur la plateforme Kickstarter avec l’objectif de récolter au moins 20.000 dollars. Et six jours avant la clôture de la cagnotte, l’objectif a déjà été atteint : plus de 320 contributeurs ont permis de réunir 20.876 dollars.

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >> Deux millions de dollars récoltés pour lutter contre le travail forcé au Pakistan

À LIRE AUSSI >> Toutes nos belles histoires

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent