La belle histoire du jour : piégé dans une mare de boue, le Saint-Bernard est sauvé par un teckel

La belle histoire du jour : piégé dans une mare de boue, le Saint-Bernard est sauvé par un teckel

DirectLCI
ETATS-UNIS – Embourbé dans une mare de boue sur un terrain vague, Jazzy, un Saint-Bernard de 80 kg ne doit son salut qu'à son compagnon, un teckel nommé Razor.

Il est devenu l'un des symboles des secours, mais, cette fois, c'est lui qui a dû être sauvé. Jazzy, un Saint-Bernard de plus de 80 kg s'est retrouvé dans une bien mauvaise posture après avoir quitté le domicile de son maître Tim Chavez, à Belen (Nouveau-Mexique), dimanche. Sans l'intervention de son ami, Razor, un teckel, il aurait pu connaître un sort tragique.

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >> il la redemande en mariage 43 ans après leur divorce

Lundi matin, plusieurs heures après la disparition de Jazzy, Razor s'est mis à aboyer de manière insistante, raconte la chaîne locale KRQE . Mais, ne parvenant à prévenir ni son maître ni les voisins, ce dernier a à son tour pris la poudre d'escampette.

"C'est la première fois que nous participons à quelque chose comme ça"

Manifestement, le petit chien savait où se trouvait son congénère puisque c'est lui qui a alerté sur sa présence. Ce dernier est en effet parvenu à attirer l'attention d'un automobiliste qui passait à proximité d'un fossé d’irrigation où le malheureux chien s'était retrouvé coincé. Jazzy avait en effet les deux pattes avants coincées dans une mare de boue l’empêchant de bouger.

Ne pouvant intervenir seul, l’automobiliste a prévenu les secours. Pas moins d'une dizaine de policiers et pompiers sont intervenus pour extraire le Saint-Bernard de son piège. "C'est la première fois que nous participons à quelque chose comme ça", a déclaré le chef des pompiers de Belen, Manny Garca.

Rétrospectivement, Tim Chavez a quant à lui réalisé que l'excitation de Razor n'était pas anodine. "Vous ne réalisez pas l'attachement que vous avez envers vos animaux de compagnie jusqu'à ce que ce genre de chose arrive", a commenté le propriétaire des chiens. Mais ce dernier n'est pas tout à fait rassuré. Car si Jazzy semble aller bien après quelque 18 heures passées embourbé, Layla, une femelle pitbull partie également dimanche, manque toujours à l'appel.

A LIRE AUSSI >> Toutes les belles histoires du jour

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter