La belle histoire du jour : trois skieurs au secours d'un cerf

La belle histoire du jour : trois skieurs au secours d'un cerf

International
DirectLCI
VIDEO - L'hiver est rude pour la faune dans les montagnes autrichiennes enneigées. Cette semaine, un cerf y serait certainement resté, si des skieurs hors piste n'étaient passés tout près. L'un d'eux a filmé la scène.

Décidément, les cervidés parlent au coeur des hommes. Quelques jours après le spectaculaire sauvetage d'un faon par un enfant au Bangladesh, trois randonneurs ont fait des pieds et des mains pour secourir un cerf en Autriche. Cette fois, l'animal ne risquait pas de se noyer dans un fleuve en crue, mais d'être enterré vivant sous des tombereaux de neige.

Après la tempête qui a fait rage autour d'Untertilliach, dans le Tyrol oriental, les héros du jour skiaient hors-piste quand, sur un secteur plat, l'un d'eux a été intrigué par de curieuses branches qui dépassaient de l'épaisse couche de neige et surtout bougeaient. En se rapprochant, ils ont réalisé qu'il s'agissait des bois d'un cerf qui avait littéralement de la neige jusqu'au cou. L'animal enseveli était bien vivant, mais incapable de s'extraire de la poudreuse.

Un chasseur parmi les sauveteurs

En jouant de leurs pelles et d'une corde passée autour du cerf, les trois hommes y sont parvenus non sans difficulté, qui plus est pour le voir s'enfoncer dans une autre crevasse quelques mètres plus loin. Bien des efforts plus tard, le cerf a enfin été libéré, mais n'en a pas profité tout de suite. D'après la chaîne publique ORF , très affaibli, il serait resté près de ses sauveurs pendant une bonne heure avant de disparaître au galop dans la forêt.

Petite ironie de l'histoire, l'un des trois "freeriders" est par ailleurs chasseur. Il n'est pas dit que dans un autre contexte il se serait montré aussi charitable avec l'animal, mais en cette saison, les habitants d'Untertilliach sont solidaires de leurs cerfs. Ainsi la semaine dernière, ils avaient sorti l'hélicoptère pour dépêtrer cinq bêtes prisonnières de deux mètres de neige et tout au long de l'hiver, ils mettent en place des points de ravitaillement pour la faune.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter