La belle histoire du jour : un chien fugueur retrouvé là où son ancien maître est mort

La belle histoire du jour : un chien fugueur retrouvé là où son ancien maître est mort

DirectLCI
ETATS-UNIS - Un chien donné par un homme à sa soeur parce qu'il déménageait, a fugué et a été retrouvé dans les ruines de la bâtisse où son ancien maître est mort.

L'histoire du jour est touchante et assez troublante. On sait la fidélité des chiens à l'égard de leur maître, leur sens aigu de l'orientation et peut-être leur sensibilité hors du commun. Cela reste à prouver mais l'histoire de Boomer, un golden retriever âgé de quinze ans, abonde en ce sens.

Cette semaine, près de quinze jours après un glissement de terrain terriblement meurtrier à Oso, un village de l'Etat de Washington, dont le bilan est à ce jour de 30 morts et 15 disparus, les secours continuaient jeudi de fouiller les décombres. Même si un garçonnet a miraculeusement réchappé de la catastrophe, après si longtemps, ils n'avaient plus d'espoir de retrouver un être en vie quand la découverte d'un chien, blessé, déshydraté, mais bien vivant, les a requinqués.

Boomer avait apparemment senti quelque chose

A quelques coupures près aux pattes et à la hanche, l'animal qui se remet à la clinique vétérinaire d'Arlington se porte bien. Au début, on a cru qu'il avait survécu à l'éboulement, mais il s'avère qu'il est arrivé sur les lieux après le drame. Il n'en revient pas moins de loin. "Il n'a peut-être pas été victime du glissement de terrain, mais sans le dur labeur des secouristes, il n'aurait certainement pas survécu", a estimé le docteur vétérinaire Krystal Grant, qui souligne à quel point ce sauvetage a fait du bien au moral des troupes.

Ce chien ne connaissait apparemment pas cette commune rurale. C'est là que l'histoire prend une autre tournure. Il s'avère que Boomer a été confié par son ancien maître à sa soeur lorsqu'il a déménagé de cinq kilomètres, pour s'installer à Oso, où il est mort. L'animal a fugué après l'accident et il a déniché la demeure en ruines de son ancien maitre. On peut imaginer, imaginer seulement, que le chien a senti qu'il était arrivé malheur à son vieux compagnon.

On aimerait beaucoup poser la question à Boomer et avoir une explication. Le fait est que l'on ne saura jamais ce qu'il avait en en tête quand il a pris la poudre d'escampette.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter