La belle histoire du jour : un élan de solidarité lui permet d'aller voir son fils participer aux JO

International
ETATS-UNIS - Ellis Hill, ancien chauffeur de bus devenu chauffeur Uber à Philadelphie, aux Etats-Unis, a eu à bord de sa voiture une cliente au grand coeur. Après qu'il lui a confié que son fils participait aux JO de Rio, mais qu’il n’avait pas les moyens d’aller le voir, elle a décidé de lancer une cagnotte pour son voyage.

En deux jours, l’objectif était atteint. Tout commence le 26 juillet dernier quand  Eliss Hill, un chauffeur de bus américain à la retraite, est au volant de la voiture qu'il conduit pour la société Uber. En difficultés financières, le père de famille n’a d’autre choix que travailler comme chauffeur privé pour joindre les deux bouts. C'est ainsi qu'il rencontre Liz Willock, en vacances à Philadelphie, qui monte dans sa voiture pour une course. Au cours du trajet, ils en viennent à parler des Jeux olympiques à venir.

Eliss Hill, ému, lui confie alors que son fils y participe avec l’équipe américaine d’athlétisme. La touriste lui demande alors pourquoi il n’y est pas. "Je ne peux me permettre d’aller là-bas", répond le père si fier de la réussite de son enfant. "J’ai été dévastée d’entendre cela", confie Liz Willock au site People , et d’ajouter : "C’est un homme merveilleux qui a une relation très fusionnelle avec son fils et je sais que tout parent voudrait voir son fils ou sa fille participer aux compétitions des JO, bien que je comprenne que cela est hors de prix."

Un don de 1545 dollars

La femme, qui a des contacts au Brésil, décide de prendre les choses en main. Après avoir demandé de l’aide à sa société de conciergerie pour financer le billet d’avion d’Eliss Hill, sans obtenir de retour favorable compte tenu des délais très courts, elle contacte le fils du chauffeur, Darrell, afin de lancer une cagnotte sur le site Go Fund Me. Le 28 juillet, la femme au grand cœur lance la cagnotte de 7500 dollars pour payer billets d’avion, hôtel, repas, passeport et frais de voyage. En deux jours à peine, la somme est atteinte.

Un avocat de la ville fait même un don de 1545 dollars : "J’ai été un athlète toute ma vie, j’ai été touché par cette démarche", confie Robert Mongeluzzi à NBC10 . En sortant de l’église le dimanche, le chauffeur de bus à la retraite reçoit un appel de la chaîne qui lui annonce l’excellente nouvelle. Liz Willock précise à NBC qu’elle se charge de l’organisation du transfert avec sa société, et ajoute : "Uber lui offre 1 000 dollars de crédit pour qu’il puisse se déplacer à Rio, ainsi qu’un carton d’invitation de 250 dollars pour l’un des meilleurs restaurants de la ville."

L’homme, qui n’a pas vu son fils, en pleine préparation des JO, depuis des mois, s’occupe désormais des démarches administratives pour obtenir son passeport et réserver son billet d’avion. La première compétition de Darrell aura lieu le 18 août et son père sera dans les tribunes pour l'encourager.

LA BELLE HISTOIRE D'HIER  >>  Ce chien fait un câlin au facteur à chaque fois qu'il passe
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter