La belle histoire du jour : un nouveau-né retrouvé grâce aux réseaux sociaux

La belle histoire du jour : un nouveau-né retrouvé grâce aux réseaux sociaux

CANADA – A peine venu au monde, un nourrisson a été enlevé par une fausse infirmière, lundi. Le bébé a été retrouvé quelques heures plus tard grâce à une photo postée par le père sur Facebook.

La rapidité de la diffusion d'informations sur les réseaux sociaux peut parfois faire un peu peur. Certains faits rappellent tout de même à quel point elle peut également se révéler précieuse. Simon Boisclair et Melissa McMahon, un couple canadien, ne diront certainement pas le contraire. Cette semaine, ils ont évité un véritable drame grâce à Facebook, comme le rapporte Radio-Canada .

Alors qu'elle a accouché d'une petite fille depuis quelques heures seulement dans un hôpital de Trois-Rivières (sud-est du pays), lundi 26 mai, Melissa reçoit la visite d'une infirmière. Cette dernière lui explique qu'elle doit emporter la petite Victoria pour la peser et l'examiner. Sans doute alertée par son instinct maternelle, la jeune femme a un mauvais pressentiment. "Je suis allée voir les infirmières au poste de garde pour voir où Victoria se trouvait, a-t-elle ensuite expliqué à la radio. De leur côté, elles ont tout de suite su que quelque chose n’allait pas."

"Chaque clic, chaque partage a fait la différence"

L'infirmière en question, inconnue du service, n'en est en réalité pas une. Tout l'hôpital est alors mis au courant de l'enlèvement. Simon, le père du bébé, décide de poster sur son compte Facebook une photo de Victoria. La nouvelle se répand très rapidement, également grâce à Twitter, et trois heures plus tard, le miracle se dessine. Quatre jeunes d'une vingtaine d'années ont reconnu le nouveau-né et sa ravisseuse. La police est avertie, la fausse infirmière arrêtée, et Victoria rendue à ses parents.

"La photo a sauvé notre fille ! En moins d'une heure, la photo était partout.... Vous avez été plusieurs milliers de personnes à partager la photo de cette femme sur les réseaux sociaux, et ce, sans relâche. Sachez que c'est ce qui l'a sauvée, notre petite Victoria. Chaque clic, chaque partage a fait la différence," a réagi l'heureuse maman. De son côté, la ravisseuse, une habitante de Trois-Rivière âgée de 21 ans, a été placée en observation à l'hôpital. Les policiers n'ont pas encore pu l'interroger.  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 61.000 nouveaux cas en 24 heures, "record" de cette 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Une candidature commune à gauche ? "Ça ne s'improvise pas", affirme François Hollande

VIDÉO - "Plus jamais ça" : l'alerte des parents de l'ado électrocutée par son téléphone en prenant un bain

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.