La belle histoire du jour : une ville américaine avance Halloween et Noël pour un enfant malade

International

UTAH - Ethan Van Leuven, un enfant de 4 ans atteint d’une leucémie n’a plus que quelques semaines à vivre. Pour voir ce petit garçon heureux une dernière fois, ses parents aidés de leur voisins dans l’Utah (Etats-Unis), ont décidé de fêter Halloween avec 10 jours d’avance, ainsi que Noël et son anniversaire.

Tout un quartier de la ville de West Jordan (Etats-Unis) s’est mobilisé pour voir le sourire de cet enfant de 4 ans. Ethan Van Leuven souffre d'une leucémie aiguë lymphoblastique qui lui a été diagnostiquée alors qu'il n'avait que 22 mois. Il ne lui reste, au mieux, que quelques semaines à vivre. Alors, avec l'aide de leurs amis et de leurs voisins, les parents de ce petit garçon ont décidé de rendre ses derniers jours les plus heureux possible.

Ils ont d'abord avancé la fête d'Halloween de 10 jours. Habillé de son costume de Superman, Ethan a ainsi pu toquer chez ses voisins pour avoir des bonbons et sa citrouille en plastique a été bien remplie.
"C'est un moment vraiment difficile, mais voir l'amour et le soutien des gens permet de le rendre un peu moins dur", a expliqué la maman d'Ethan sur la chaîne américaine KSL . Tout le quartier avait sorti les citrouilles et les sorcières dans leurs jardins, et Ethan était entouré d’enfants, eux aussi déguisés. 

Décorations de Noël et camion de pompiers

Son cinquième anniversaire a lui aussi été avancé d'un mois. Un gros gâteau décoré de figurines de Noël et d’Halloween a été préparé spécialement pour lui. Enfin, depuis vendredi, la ville s'est parée de ses plus beaux ornements pour vivre à l'heure de Noël. Toutes les maisons du voisinage ont été décorées en conséquence et le père Noël en personne a emmené le petit garçon faire un tour dans un camion de pompiers. Une chaîne de radio locale a joué le jeu, diffusant des chants de Noël pour recréer au mieux l'ambiance.

Les parents d’Ethan évoquent "une mobilisation au-delà de tous ce qu'ils pouvaient imaginer et peinent à trouver les mots pour remercier la population". Dans un discours, le père du garçonnet a confié : "Ethan est mon petit compagnon. Je veux qu'il sache comme je suis fier de la manière dont il s'est battu. Il a été un tel exemple de foi et de force même à la fin de son combat."


EN SAVOIR + >> Retrouvez toutes nos belles histoires du jour

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter