La belle histoire du jour : venu interpeller une mère SDF pour vol, le policier lui paie ses courses

La belle histoire du jour : venu interpeller une mère SDF pour vol, le policier lui paie ses courses

ÉTATS-UNIS – Venu interpeller une veuve SDF et mère de six enfants prise en flagrant délit de vol, un officier américain a décidé de ne pas l’arrêter. Mais plutôt de lui acheter les affaires dont ses filles avaient besoin.

C’est un geste qui restera gravé dans sa mémoire. “Il a fait quelque chose que je n’oublierai jamais. Il nous a aidées quand personne ne le faisait”, assure Sarah Robinson, le regard empli de gratitude. Pincée en train d’essayer de voler des affaires pour ses enfants dans un supermarché en début de semaine, cette mère SDF a été surprise de la générosité de Mark Engravalle, l’officier de police venu l’interpeller. Appelé en renfort par le magasin, l’homme a fini par acheter des couches, des lingettes pour bébé, des habits et des chaussures pour ses six filles.

Les faits se sont déroulés lundi dernier dans la chaîne de magasins Walmart, à Roeland Park, dans l’Etat du Kansas, aux Etats-Unis, rapporte la chaîne de télévision locale KSHB . A court de couches pour ses jumelles âgées de 2 ans, Sarah Robinson tente de dérober pour quelque 300 dollars de marchandises, dont des chaussures pour enfant, des couches et des lingettes pour bébé. Elle se fait vite attraper et le vol est signalé à la police.

“Nous étions tous les deux en larmes”

A son arrivée sur place, Mark Engravalle trouve la mère en pleurs dans le parking avec ses six enfants. Elle explique à l’officier qu’elle vit dans sa voiture avec ses filles depuis le décès de son mari, mort noyé accidentellement il y a plusieurs années. Il la verbalise pour le vol. Mais, touché par son histoire et remarquant que trois des enfants ne portent pas de chaussures et que leurs pieds sont très sales, au lieu de l’arrêter, il retourne dans le magasin avec les filles, pour acheter sur ses propres deniers les biens dont la famille a un criant besoin. Il laisse même les filles choisir elles-mêmes leurs souliers.

“Etant moi-même père, ça m’a évidemment ému”, raconte Mark Engravalle auprès de KSHB. “Nous étions tous les deux en larmes, c’est plus que de la compréhension mutuelle”, explique-t-il encore. “De toute évidence elle traverse une période difficile. Walmart peut la voir comme une criminelle, mais je la vois seulement comme une mère qui traverse un moment très dur.” “C’était très gentil de sa part”, salue en retour Sarah Robinson dans un sourire sur Fox News . Disant vivre pour ses enfants, et n’avoir pu trouvé personne à qui demander de l’aide, la veuve lui témoigne toute sa reconnaissance : “Il n’avait pas à faire ça. Il aurait pu m’envoyer en prison.” Vendredi, selon KSHB, la police de Roeland Park avait déjà reçu près de 6000 dollars de dons pour aider Sarah Robinson et ses filles.

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >> Il construit une balançoire géante pour sa fille en fauteuil roulant

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Explosion du variant Delta malgré une vaccination massive : que nous disent les chiffres au Royaume-Uni ?

EN DIRECT - Covid-19 : le variant Delta devrait représenter 90% des cas en Europe d'ici fin août

Comment la propagation du variant Delta pourrait affecter nos vacances

Alerte météo : le département de l'Eure toujours en vigilance orange pour risque de crues

"La région ne peut pas appartenir à ceux-là" : Bernard Tapie ne veut pas de Thierry Mariani en Paca

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.