La Californie muscle sa loi pour lutter contre le "revenge porn"

La Californie muscle sa loi pour lutter contre le "revenge porn"
International

VIE PRIVÉE – Le Golden State a renforcé mardi sa législation contre la cyber-vengeance par le porno. Déjà passible d’une peine de prison, les victimes pourront désormais réclamer des dommages et intérêts.

La pratique du "revenge porn" ne passera plus par la Californie. L’Etat de l’ouest américain vient de renforcer sérieusement sa législation, ce mardi, pour lutter contre la vengeance par le porno. Une pratique qui explose depuis plusieurs années outre-Atlantique, qui consiste à diffuser des photos ou des vidéos intimes pour se venger après une rupture.

Après une première loi adoptée en octobre 2013 dans le Golden State, qui rendait la pratique illégale et punissait l’auteur d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à 6 mois, les victimes de "revenge porn" pourront désormais réclamer des dommages et intérêts.

EN SAVOIR + >> "Revenge Porn" : des Etats américains interdisent la vengeance par le sexe

Mais la loi promulguée mardi ne s'arrête pas là. Elle crée notamment un droit d’injonction, pour contraindre au retrait des images publiées, et permet également aux victimes d’engager des poursuites sous un pseudonyme pour se protéger.

LIRE AUSSI >> Le livre de Valérie Trierweiler est-il un "revenge porn" ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent