La Corée du Nord annonce le démantèlement de son site d'essais atomiques du 23 au 25 mai

La Corée du Nord annonce le démantèlement de son site d'essais atomiques du 23 au 25 mai

DirectLCI
ANNONCE - La Corée du Nord a annoncé ce samedi le démantèlement de son site d'essais atomiques du 23 au 25 mai prochains. La cérémonie de lancement du processus se fera en présence de journalistes étrangers, a expliqué l'agence d'Etat KCNA, citant un communiqué du ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

La nouvelle avait déjà été transmise par l'agence de presse nord-coréenne KCNA le 20 avril dernier, sans qu'une date ne soit annoncée. C'est désormais le cas. Pyongyang a pris "des mesures  techniques" pour démanteler son site d'essais atomiques et invitera des journalistes étrangers à une cérémonie de lancement du processus entre les 23 et 25 mai, a expliqué ce samedi l'agence d'Etat KCNA. "Une cérémonie de démantèlement du site d'essais atomiques est maintenant prévue entre les 23 et 25 mai, en fonction des conditions météorologiques", a précise l'agence, citant un communiqué du ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

En vidéo

Arrêt des essais nucléaires nord-coréens : faut-il croire Kim Jong-un ?

Une installation secrète creusée sous une montagne de 2.000 m

Le 27 avril dernier, à l'occasion d'un sommet inter-coréen historique, le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un avait proposé à son homologue sud-coréen de fermer en mai son seul site connu d'essais nucléaires, Punggye-ri, situé dans une province au Nord-Est du pays, près de la frontière chinoise. Cette installation secrète, creusée profondément sous une montagne granitique de 2.000 m d'altitude, le Mont Mantap, avait été le théâtre des six essais nucléaires menés par Pyongyang, dont le dernier date du mois de septembre dernier. 


Pour démanteler son site d'essais atomiques, la République populaire démocratique de Corée devrait faire effondrer à l'aide d'explosifs les tunnels qui ont servi à tester des bombes atomiques. Ainsi, les accès aux tunnels devraient être totalement inaccessibles et toutes les structures d'observation ainsi que les instituts de recherches seront détruits.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter