La Corée du Nord remet les pendules à l’heure en rejoignant le même fuseau horaire que Séoul

SYNCHRONISATION - Les planètes s’alignent entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Les pendules aussi. Pyongyang a rejoint vendredi le même fuseau horaire que Séoul, soit 30 minutes plus tôt. Une événement qui scelle encore un peu plus la réconciliation en cours dans la péninsule.

L’heure est à la réconciliation entre les deux Corées et les signes d’un réchauffement des relations se multiplient. Après une rencontre entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et le président sud-coréen Moon Jae-in, une première entre les deux pays depuis 1953, une nouvelle décision forte vient marquer les esprits : Pyongyang a, selon l'agence officielle du régime KCNA, synchronisé ce vendredi son horloge sur celle de Séoul. Une décision qui avait été annoncée à l'issue du sommet historique du 27 avril dernier entre "les frères ennemis" de la péninsule.


Cette "réinitialisation horaire est la première mesure pratique prise après la troisième rencontre au sommet historique Nord-Sud en vue d'accélérer le processus pour que le Nord et le Sud ne fassent plus qu'un", a écrit KCNA.

C’est lors de son entretien avec son homologue voisin que Kim Jong Un avait eu une révélation. Il a avoué avoir ressenti un "déchirement douloureux" de voir deux horloges affichant les heures différentes sur un mur. Il a donc décidé d’aligner l’heure de Pyongyang sur celle de Séoul, soit en avançant ses pendules de 30 minutes. Le fuseau du nord avait été créé en 2015 pour célébrer le 70e anniversaire de la libération du joug japonais.

En vidéo

VIDÉO - La déclaration historique des dirigeants coréens

Mesure minime, mais symbolique du rapprochement entre les deux pays, ce changement n’est qu’un premier pas. De plus grands attendent les deux pays. Kim Jong-un a en effet évoqué la présence, en mai prochain, d’experts et de journalistes américains comme sud-coréens lors de la fermeture d'un site d’essais nucléaires. Le leader nord-coréen doit ensuite rencontrer son homologue américain Donald Trump. Un événement dont la date et le lieu seront annoncés dans les prochains jours.  

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Détente entre la Corée du Nord et les États-Unis

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter