La Corée du Nord tire un missile de type "non identifié" au-dessus du Japon, "une menace sans précédent" pour Tokyo

NOUVELLE PROVOCATION - La Corée du Nord a tiré ce mardi un missile qui est passé au-dessus du nord du Japon. Aucun dégât n'a été constaté mais le Premier ministre japonais a rapidement réagi, appuyé par Donald Trump. Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira en urgence dans l'après-midi.

Vers une nouvelle escalade ? La Corée du Nord a effectué ce mardi un tir de missile qui est passé au-dessus du nord du Japon, a annoncé le gouvernement japonais. Une information confirmée par le Pentagone dans la nuit. L'armée japonaise n'a pas tenté d'abattre le projectile, qui est passé au-dessus du territoire japonais vers 6h06 locales (21h06 GMT). Il s'agissait d'un missile de type "non identifié"  selon l'état-major sud-coréen.


Le système d'alerte des autorités japonaises a conseillé aux habitants de la région de prendre leurs précautions, mais selon la chaîne publique NHK, aucun dégât n'a été constaté. Le gouvernement japonais prendra "toute mesure" pour assurer la sécurité de la population, a déclaré le Premier ministre Shinzō Abe, cité par l'AFP. 

En vidéo

5 choses que vous ne savez (peut-être) pas sur Kim Jong-Un

Une réunion du Conseil de sécurité à la demande du Japon et des Etats-Unis

"Le tir inacceptable d'un missile au-dessus de notre pays représente une menace grave et sans précédent et nuit considérablement à la paix et la sécurité de la région", a-t-il poursuivi. Selon les autorités nippones, le missile a survolé l'île de Hokkaido (nord) et est tombé ensuite dans les eaux du Pacifique, à 1.180 km à l'est des côtes japonaises. Aucun dommage à des avions ou des navires dans la zone n'est à signaler.


Sinzo Abe a reçu le soutien de Donald Trump dans sa réponse à ce tir. "Nous devons immédiatement tenir une réunion d'urgence aux Nations unies et augmenter la pression sur la Corée du Nord", a -t-il affirmé à l'issue d'un entretien téléphonique d'une quarantaine de minutes avec le dirigeant des Etats-Unis. "Accroître la pression: le Japon et les Etats-Unis sont totalement d'accord sur ce point", a-t-il insisté.


Les deux pays ont d'ailleurs demandé et obtenu une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU, qui se déroulera mardi.

La Corée du Nord avait récemment menacé de tirer une série de missiles en direction de l'île de Guam, territoire américain dans l'océan Pacifique. Samedi, trois tirs de courte portée ont été effectués en mer du Japon, alors que des soldats américians et sud-coréens réalisaient des manoeuvres dans la péninsule.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Détente entre la Corée du Nord et les États-Unis

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter