La Corée du Sud annonce la mort d'un ministre nord-coréen

International
DICTATURE - Le ministre nord-coréen de l'Education a-t-il été exécuté par le régime de Kim Jong-Un ? C'est en tout cas ce qu'affirme la Corée du Sud, coutumière des rumeurs non-avérées.

Dans la guerre froide sans fin qui oppose les deux Corées, il faut toujours se méfier des accusations des uns et des autres. Ce mercredi 31 août, la Corée du Sud croit savoir que le ministre nord-coréen de l'Education a été exécuté et deux autres responsables du régime de Pyongyang envoyés en rééducation. Une information qui confirme la "purge" politique en cours en Corée du Nord.


"Le ministre de l'Education Kim Yong-Jin a été exécuté", a donc affirmé lors d'une conférence de presse le porte-parole du ministère sud-coréen de l'Unification, Jeong Joon-Hee. Accusé d'être "un agitateur anti-parti et anti-révolutionnaire", Kim Yong-Jin, qui est aussi vice-Premier ministre, aurait été fusillé en juillet, a précisé sous couvert d'anonymat un autre responsable du ministère sud-coréen.

Propagande ou fait réel ?

Si, depuis qu'il a pris la succession de son père fin 2011, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a vraisemblablement exécuté ou limogé nombre de responsables du régime, dans le but probable de renforcer sa mainmise sur le pouvoir, beaucoup de rumeurs folles circulent, parfois carrément diffusées par la Corée du Sud. On se souvient de la mort de Jang Song-taek, l’oncle du dictateur, soi-disant dévoré par 120 chiens...


L'exemple le plus frappant des erreurs sud-coréennes est celui de l'exécution de Hyon Yong-chol. La Corée du Sud avait annoncé, en mai 2015, qu'il avait été tué à coups de canon anti-aérien pour s'être endormi lors d'un défilé militaire. Rumeur rapidement démentie par la Corée du Sud elle-même, d'autant que le Monsieur a été aperçu à la télévision nord-coréenne après sa mort. Quoi qu'il en soit, entre la Corée du Sud et Kim Jong-Un, c'est un trouble jeu de propagande qui se joue.

En vidéo

Corée du Nord : de retour de Pyongyang, un journaliste de TF1 raconte

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter