La croissance britannique au plus bas

International
DirectLCI
L'ECO - A 45 jours de sa date de sortie prévue de l'UE, la Grande-Bretagne subit déjà les effets du Brexit.

La croissance britannique n'a été que de 1,4% en 2018, au plus bas depuis 2012. Pour cette année 2019, la Banque d'Angleterre a abaissé sa prévision de croissance à 1,2% et estime à une chance sur quatre le risque d'entrée du pays en récession d'ici à l'été. Une conséquence directe du Brexit mais pas que. Le ralentissement économique des autres pays européens pèse également sur la Grande-Bretagne. Quid des investissements étrangers dans ce pays ? Dans quelle mesure le Brexit va-t-il impacter l'économie française et celle du monde entier ?

Ce 12 février 2019, Claire Fournier, dans sa chronique "L'éco", nous parle des impacts du Brexit sur l'économie britannique et celle du reste du monde. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 12/02/2019 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter