La folle histoire de Nicholas Winton, le "Schindler britannique" mort à 106 ans (VIDEOS)

La folle histoire de Nicholas Winton, le "Schindler britannique" mort à 106 ans (VIDEOS)
International

HÉROS - Sir Nicholas Winton, un Britannique qui a sauvé au moins 669 enfants tchèques durant la Seconde guerre mondiale, est décédé mercredi à l'âge de 106 ans. En 2010, il avait reçu le titre de "Héros britannique de l'Holocauste".

Le "héros britannique de l'Holocauste" - un titre reçu en 2010 - s'en est allé mercredi matin à l'âge de 106 ans. "Le monde a perdu un grand homme", a aussitôt réagi le Premier ministre britannique David Cameron. "Nous ne devons jamais oublier l'humanité dont a fait preuve Sir Nicholas Winton en sauvant tant d'enfants de l'Holocauste".

Sir Nicholas Winton , qui a reçu l'an dernier l'Ordre du Lion blanc, la plus haute distinction tchèque, est connu pour avoir contribué à évacuer vers la Grande Bretagne 669 enfants juifs menacés par l'occupation allemande en Tchécoslovaquie, entre mars et août 1939.

Huit trains évacués

Jeune employé de la Bourse de Londres, il avait répondu à la sollicitation d'un ami travaillant à l'ambassade britannique de Prague. Il avait alors ouvert un "bureau" dans un hôtel de Prague, recevant des parents juifs pressés de mettre leurs enfants en lieu sûr. Une tâche ardue : pour obtenir un visa pour la Grande-Bretagne, il fallait trouver pour chaque enfant une famille d'adoption et verser une caution. Winton devait également rassembler les fonds pour le transport par train.

Le Britannique a ainsi contribué à évacuer huit trains vers son pays natal. Un neuvième convoi, prévu le 3 septembre 1939 pour 250 enfants, fut bloqué par l'entrée en guerre de la Grande-Bretagne et tous ces enfants ont disparu. L'acte de bravoure de Nicholas Winton rappelle celui de l'industriel allemand Oskar Schindler, qui a sauvé 1200 juifs durant la guerre .

Il cache son héroïsme à sa propre famille

Cet acte héroïque, Nicholas Winton l'a longtemps gardé pour lui. Sa propre femme, Greta, n'en savait rien avant de tomber par hasard sur un livre rassemblant des photos et des informations sur les survivants. Le grand public, de son côté, ne l'a découvert qu'en 1988 lorsqu'une émission de la BBC a eu l'idée de l'inviter et de truffer le public de personnes secourues par lui. A sa plus grande surprise (voir vidéo ci-dessous).

Trois films ont raconté l'histoire de Nicholas Winton depuis : All My Loved Ones (1999), The Power of Good (2002) et La famille de Nicky (2011). Quant aux descendants des rescapés, ils continuent de s'appeler "les enfants de Winton". Un bel hommage.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent