La fondation de Donald Trump n'a plus le droit de recueillir des dons

La fondation de Donald Trump n'a plus le droit de recueillir des dons
International

ARGENT - La justice de l'Etat de New York a ordonné à la fondation Donald Trump, dans une lettre datée du vendredi 30 septembre, de cesser de recueillir des dons. Motif : l'organisme du milliardaire ne serait pas conforme aux lois de l'Etat.

Mauvaise nouvelle pour Donald Trump.  La justice de l'État de New York a décidé qu'il n'était désormais plus légal pour sa fondation de recueillir des dons. En effet, selon une lettre du ministre de la Justice de l'Etat de New York, datée du vendredi 30 septembre et dévoilée ce lundi, la fondation Trump ne s'est pas enregistrée de façon conforme auprès du bureau des œuvres caritatives de l'État. De plus, elle n'a jamais transmis les informations financières obligatoires liées à son activité.

Lire aussi

    Résulat, le procureur a enjoint la fondation de "cesser d'appeler à des dons ou toute autre activité de levée de fonds à New York", et lui a donné 15 jours pour fournir les documents demandés. La fondation de Donald Trump était sur la sellette depuis plusieurs semaines en raisons de doutes entourant l’origine et l’utilisation des fonds de l’organisation caritative.

    Des usages autres que caritatifs

    Le Washington Post avait ainsi indiqué le mois dernier que le milliardaire l'avait utilisée pour payer des amendes à la suite de procès, un usage apparemment contraire à la réglementation fiscale. Le quotidien avait aussi accusé le candidat d'avoir fait régler par sa fondation 258.000 dollars d'indemnités versées en son nom lors de règlements à l'amiable, alors que la fondation doit seulement servir à des fins caritatives

    En vidéo

    Comment Trump a évité de s'acquitter d'impôts pendant près de 20 ans ?

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent