La frontière serbo-hongroise fermée, par où les migrants peuvent-ils passer ?

La frontière serbo-hongroise fermée, par où les migrants peuvent-ils passer ?

DirectLCI
CRISE MIGRATOIRE – La fermeture de la frontière serbo-hongroise cette semaine, principal point de passage des migrants dans l'UE, force ces derniers à trouver des routes alternatives pour rejoindre l'Europe occidentale. Metronews fait le point sur ces routes.

Par où les migrants qui se massent aux frontières de l’Europe vont-ils passer, maintenant que la Hongrie a fermé sa frontière avec la Serbie ? Plusieurs options se dessinent depuis mardi, date à laquelle la frontière a été fermée par le gouvernement Orban, et est entrée en vigueur une loi qui pénalise la traversée illégale de cette frontière, mettant ainsi un obstacle difficilement franchissable sur la route dite des Balkans.

Le contournement de la Hongrie par l’ouest

C’est l’alternative principale qui est en train d’émerger parmi les migrants bloqués à la frontière serbo-hongroise, comme le rapporte Guillaume Auda, journaliste à iTélé.

Une nouvelle route qui longe donc la frontière hongroise pour passer en Europe via la Croatie. Une hypothèse validée par l’arrivée, ce mercredi, des premiers migrants dans ce pays de l’Union européenne qui n’appartient pas encore à l’espace Schengen . D’après la chaîne de télévision locale HRT , ils sont 150 à avoir franchi la frontière, certains officiellement, d’autres officieusement, via un champ de maïs pour éviter d'avoir à s’enregistrer en Croatie, et pouvoir ainsi demander l'asile dans le pays de l’UE de leur choix.

À LIRE AUSSI >> La Hongrie ferme sa frontière, le désespoir des migrants

Contrairement à la Hongrie, la Croatie a assuré que les migrants pourraient traverser la frontière sans encombres. "Ils pourront passer par la Croatie et nous travaillons à ce propos (...)" a expliqué le premier ministre croate, Zoran Milanovic. Une décision humaniste qui permet aussi au pays de ne pas avoir à gérer ni un afflux massif à ses frontières comme en Hongrie ou en Allemagne, ni dans les terres puisque peu de migrants s’installent dans le pays, privilégiant ceux d’Europe du Nord. La Croatie traversée, la route des migrants devrait se poursuivre à travers la Slovénie pour rejoindre finalement l’Autriche et l’Allemagne.

Pourquoi les migrants ne contournent-ils pas la Hongrie par l’est ? Non content d’avoir fermé physiquement sa frontière avec la Serbie, le pays envisage également de construire une clôture le long de sa frontière avec la Roumanie. Le détour serait alors conséquent et obligerait par ailleurs à traverser l’Ukraine, un pays à la stabilité bien fragile.

La route du Nord

C’est l’autre route empruntée par les migrants, principalement syriens, mais aussi irakiens, pour rejoindre l’Europe occidentale. D’après l’AFP, les Syriens qui fuient leur pays rejoignent Moscou en avion depuis Istanbul. La Russie et la Syrie entretenant de bonnes relations, l’obtention d’un visa ne pose guère de problème. Une fois dans la capitale russe, les migrants remontent jusqu’à Kirkenès, au-delà du cercle arctique et franchissent la frontière russo-norvégienne obligatoirement à vélo. La Russie interdit en effet la sortie de son territoire à pied, souligne francetvinfo.fr .

La route du Nord est certes plus longue - près de 4000 km - mais moins coûteuse et plus sûre que celle des Balkans ce qui explique, en grande partie, le bond de sa fréquentation. Au poste frontière de Kirkenès, les autorités norvégiennes ont enregistré le passage de 160 migrants syriens depuis le début de l’année, contre moins de 20 l’an dernier. Une fois en Norvège, les migrants sont envoyés dans des centres d'accueil à Oslo pour y déposer leur demande d'asile avant d'obtenir, ou non, le statut de réfugié.

À LIRE AUSSI >> Sortir de Schengen ? 5 choses à retenir 30 ans après le traité

Pour mieux visualiser les routes, metronews vous a fait une carte schématique. Pour y accéder depuis votre mobile, cliquez ici .

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter