La fusée américaine Antares explose au décollage

International
CRASH DE L'ESPACE - Censée ravitailler la Station spatiale internationale avec 2,2 tonnes de vivres et de matériel, la fusée Antares a explosé peu après son décollage, mardi 28 octobre, à Wallops, à l'est des Etats-Unis.

La Station spatiale internationale va devoir attendre un peu avant d'être ravitaillée. En effet, la fusée Antares, qui devait lui livrer 2,2 tonnes de vivres et de matériaux, a explosé juste après son décollage, mardi 28 octobre, à Wallops, dans l'Etat de Virginie.

200 millions de dollars de dégâts
Si la Nasa, responsable des opérations, a rapidement rassuré en ne déplorant ni blessé, ni disparition, l'incident a tout de même fait d'"importants dégâts matériels" au niveau du pas de tir de la fusée. Outre ces dégâts, l'addition risque d'être quelque peu salée. Les responsables de la Nasa ont en effet estimé à 200 millions de dollars le coût engendré par l'explosion.

EN SAVOIR + >> "Houston, nous avons un problème" : la Nasa ouvre ses archives sonores

Quelles causes ?
L'origine de l'explosion n'a pour l'instant pas été développée, et aussi bien la Nasa que la société extérieure chargée de la navette de ravitaillement, Orbital Sciences, n'a pu donner de détails. Seul indice dévoilé par la Nasa : le dysfonctionnement "s'est produit peu après le décollage". Une enquête sera menée par Orbital Sciences pour déterminer les causes de l'explosion.

Quelles conséquences ?
En dehors du prix des dégâts, la Nasa et la société extérieure chargée de la navette de ravitaillement, Orbital Sciences, n'ont pas à déplorer d'autres dommages. En effet, "il n'y avait pas de fret essentiel sur ce vol", a assuré Bill Gerstenmaier, responsable des vols habités à la Nasa. L'approvisionnement de l'équipage présent dans l'ISS est en effet géré de façon à se prémunir de tout retard.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter