La journée noire de Volkswagen

International
DirectLCI
L'ECO - La journée du 13 mars 2019 a été difficile pour Volkswagen avec les excuses de son patron pour un jeu de mots en référence au nazisme, le report de l'introduction en Bourse de sa division camion et l'annonce de suppression de milliers de postes.

Le patron de Volkswagen Herbert Diess s'est excusé mercredi après avoir créé un grand malaise en utilisant dans son discours la formule "EBIT macht frei", un jeu de mots à connotation nazi. Le même jour, le constructeur allemand a annoncé le report de l'introduction en Bourse de sa filiale poids lourds, une décision perçue comme un aveu de faiblesse pour le secteur automobile allemand. Par ailleurs, Volkswagen compte supprimer entre 5 000 et 7 000 postes d'ici 2023.

Ce jeudi 14 mars 2019, Claire Fournier, dans sa chronique "L'éco", parle du mercredi noir chez le groupe Volkswagen. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 14/03/2019 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter