La nouvelle oeuvre de Banksy, incitant au port du masque dans le métro londonien, a été effacée

La nouvelle oeuvre de Banksy, incitant au port du masque dans le métro londonien, a été effacée
International

OUPS - Le célèbre street-artiste britannique Banksy a pris position pour le port du masque dans sa dernière oeuvre, peinte à même les portes et murs du métro londonien. Mais les équipes de nettoyage des transports en commun ont effacé ses dessins, et son message.

Oh la boulette. La dernière oeuvre de Banksy, réalisée dans une rame du métro de Londres, a été effacée telle un vulgaire tag. Elle apparaît néanmoins toujours sur son compte Instagram. L'artiste britannique - dont l'identité est toujours inconnue - voulait encourager le port du masque en pleine pandémie.

Une oeuvre en lien avec la pandémie de Covid-19

Dans la vidéo postée sur son compte officiel, un homme vêtu d'une combinaison blanche, qui pourrait être l'artiste lui-même, peint des rats sur plusieurs vitres, portes, murs de la rame d'un métro de Londres. Son animal fétiche, qu'il met régulièrement en scène dans ses œuvres murales, est ici en prise avec le Covid-19 : éternuements et masques de rigueur. Sur Instagram, l'artiste a légendé son oeuvre "If you don’t mask - you don’t get" soit "si tu ne portes pas un masque, tu n'as rien compris".

Un engagement pour sensibiliser la population à une potentielle reprise de l'épidémie. Sauf que, des équipes de nettoyage ont tout effacé, a indiqué mercredi la BBC. Selon le média britannique, quand l'oeuvre a été dévoilée sur Instagram, elle avait déjà été nettoyée par les équipes de nettoyage de Transport for London (TfL), l'opérateur des transports en commun de la capitale britannique.

Lire aussi

Une politique anti-graffiti stricte

"Elle a été traitée comme n'importe quel autre graffiti sur le réseau", a indiqué à nos confrères une source au sein de TfL, qui ont une politique stricte anti-tag. "Le travail des équipes de nettoyage est de faire en sorte que le réseau soit propre, particulièrement dans le climat actuel".

Un porte-parole de la société de transports londoniens a assuré que les équipes "ignoraient" que l'oeuvre était de Banksy, et a lancé une invitation à l'artiste : "Nous aimerions offrir à Banksy l’occasion de réaliser une nouvelle version de son message pour nos clients, dans un lieu approprié".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent