La Première ministre norvégienne prise en flagrant délit de Pokémon Go au Parlement

International

Toute L'info sur

La folie Pokémon Go

JOUEUSE - Erna Solberg a été photographiée mardi en train de jouer au célèbre jeu sur son smartphone, en plein débat parlementaire au Storting.

Elle récidive. La Première ministre norvégienne Erna Solberg, connue pour être accro à Pokémon Go, a été photographiée mardi 4 octobre en pleine partie... au beau milieu d'une séance parlementaire. L'image a fait le tour de la presse nationale et a vite traversé les frontières via les réseaux sociaux. 

Comme le relate The Guardian, en août dernier, lors d'une visite officielle à Bratislava (Slovaquie), la conservatrice n'avait pas hésité à demandé une pause aux journalistes pour "faire éclore des œufs à 10 km". Elle reconnaît ainsi volontiers sa passion pour le jeu virtuel. Connue de longue date pour être une fidèle de Candy Crush, elle avait également expliqué cet été avoir eu l'idée de tester Pokémon Go "au lendemain d'une question d'un journaliste lui demandant si elle y jouait".

Concernant la très remarquée séance parlementaire de ce mardi, une autre joueuse, Trine Skei Grande, la chef du parti conservateur de Norvège (Høyre), est venue au secours de sa consoeure. Sur Twitter, elle s'est amusée de la situation : "Erna Solberg a entendu ce que je disais. Nous les femmes, sommes capables de faire deux choses en même temps", écrivait-elle mardi. Un tweet retiré depuis. Trine Skei Grande avait elle aussi été prise en flagrant délit de Pokemon Go en août, au cours d'une réunion sur la sécurité intérieure du pays.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter