La présence de la France à Mossoul accroît-elle le risque d'attentat dans l'Hexagone ?

DirectLCI
ANALYSE - La nouvelle bataille de Mossoul a suscité les inquiétudes de certains Français qui se demandent si l'intervention de la France dans cette ville d'Irak aura pour effet d'accroître la probabilité de nouveaux attentats sur le territoire.

L'intervention de la France en Irak peut-elle lui être préjudiciable ? C'est ce qu'ont souhaité savoir les internautes ce mercredi,  après que le commissaire européen à la sécurité s'est inquiété du retour des djihadistes lié à la battaile de Mossoul.  


Pour le directeur du centre d'études et de recherches sur le monde arabe et méditerranéen Hasni Abidi, il y a deux facteurs à risque : le retour de djihadistes de Syrie et d'Irak et le "mouvement de sympathie". "On voit bien que certains attentats ont été commis par des personnes qui n'ont même pas visité la Syrie ou même été dans des champs de guerre, explique le spécialiste. 

Ça, c'est un risque plutôt interne. Il y a un risque important avec ce qui se passe en Syrie et en Irak, mais pas forcément le retour de ces djihadistes."

VIDEO - Bataille de Mossoul : Irakiens et Kurdes se rapprochent du bastion de l'EI

En vidéo

Bataille de Mossoul : Irakiens et Kurdes se rapprochent du bastion de l'EI

VIDEO - Bataille de Mossoul : François Hollande insiste sur le devoir d'exemplarité de la France

En vidéo

Bataille de Mossoul : François Hollande insiste sur le devoir d'exemplarité de la France

En vidéo

Pourquoi la France intervient-elle en Irak ?

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter