La protection du clan Trump a déjà vidé l'intégralité du budget des services secrets américains

La protection du clan Trump a déjà vidé l'intégralité du budget des services secrets américains
International

MONEY - Donald Trump et sa famille coûtent énormément d'argent aux contribuables américains pour assurer leur protection. Selon le chef des Services secrets, il n'y a déjà plus assez d'argent cette année pour les protéger.

Depuis sa prise de pouvoir en janvier dernier, Donald Trump a énormément voyagé dans ces différentes propriétés et clubs de golfs aux États-Unis. Sur 213 jours à la tête du pays, le président américain a passé 74 jours dans une de ses propriétés. Des déplacements incessants hors de la Maison Blanche qui ont pour conséquence d’avoir totalement vidé les fonds alloués au Secret Service (l'agence fédérale qui s’occupe de la sécurité du président américain et de son entourage, ndlr), a révélé lundi nos confrères d’USA Today.

Les plafonds sont atteints

Dans une interview à USA Today, Randolph "Tex" Alles, directeur du Secret Service, a révélé que plus de 1000 agents avaient déjà atteint le plafond individuel annuel de salaire et d’heures supplémentaires fixé par le budget fédéral, ce qui représente la bagatelle de 130.000 dollars par agent.

Sous l’administration Trump, le Secret Service est "écrasé par la charge de travail", affirme USA Today. En effet, entre les enfants du Président américain qui voyagent beaucoup à travers le pays et à l’étranger pour promouvoir l’empire de leur père et Donald Trump qui se rend pratiquement tous les week-ends dans une de ses propriétés en Floride, en Virginie ou dans le New Jersey, la tâche est conséquente.

"Le président a une famille nombreuse, et notre responsabilité est dictée par la loi. Je n'ai aucune flexibilité", affirme le chef du Secret Service. Selon lui, son agence n’a jamais eu autant de personnes sous sa protection. Contrairement à Barack Obama qui avait 31 proches sous protection, Donald Trump fait protéger 42 personnes de son entourage dont 18 membres de sa famille.

Des dépenses inutiles ?

Si le budget pour protéger le président et sa famille n’est pas négociable, certaines dépenses qu’entraînent les déplacements incessants du président semblent parfois superflus. 

Au début du mois d’août, USA Today avait révélé que le Secret Service à la veille du départ de Trump dans son club de golf à Bedminster (New Jersey) avait dû louer pour plus de 13.500 dollars - soit 11.483 euros - de voiture de golf. Au totla, ce sont 59.585 dollars (50.694 euros ) qu'il a fallu dépenser en location de voitures de golf depuis l’entrée en fonction de Donald Trump en janvier dernier.

Une dépense qui avait été vivement critiqué par le Super PAC (le comité d’action politique, ndlr) American Bridge. "Les vacances de Trump coûte très cher à l’Amérique – entre les milliers de dollars dépensés pour louer des voitures de golf pour suivre le président sur le green jusqu’aux millions de dollars du contribuable déjà dépensés depuis des mois pour ses vacances permanentes", avait déclaré le président du comité.

Lire aussi

Besoin d’une rallonge

Les nombreux déplacements et les heures supplémentaires ont comme conséquence un exode massif des agents. Randolph "Tex" Alles a prévenu que si le Congrès ne votait pas une rallonge budgétaire massive, il ne serait pas en mesure de payer aux agents les heures déjà travaillées. Inquiet de la situation, plusieurs membres du Congrès ont déjà commencé à se pencher sur une rallonge budgétaire. "Ils comprennent (…) Ils essayent de faire des aménagements dans la mesure du possible", a déclaré le directeur du Secret Service.

Le budget risque de devenir de plus en plus problématique dans les années à venir étant que cette agence fédérale souhaite faire passer ses effectifs de 6800 agents à 7600 d’ici 2019 et 9500 d’ici 2025. En mars dernier, le Service Secret avait demandé une rallonge de 60 millions de dollars au Congrès pour pouvoir continuer à fonctionner correctement au cours de l’année 2018. Selon un document obtenu par le Washington Post, plus de 26.8 millions de dollars provenant de cette rallonge de 60 millions serait prévu pour uniquement protéger la famille du président et leur résidence privée.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent