"La vie doit continuer" : les vœux de Noël teintés d'espoir de la reine Elizabeth II

ROYAUME-UNI - La reine Elizabeth II a voulu insuffler ce vendredi de l'espoir, présent "même dans les nuits les plus sombres", aux Britanniques, durement frappés par la pandémie.

Une allocution royale sous le signe du coronavirus. À l'issue d'une année "empreinte de tristesse", la reine Elizabeth II a voulu insuffler de l'espoir ce vendredi aux Britanniques lors de sa traditionnelle prise de parole de Noël. 

"Certains pleurent la perte d'un être cher, amis et famille manquent à d'autres, alors qu'ils voudraient pour Noël une simple étreinte ou une pression de la main", a relevé la souveraine de 94 ans. "Si c'est votre cas, vous n'êtes pas seuls."

"Même dans les nuits les plus sombres, il y a de l'espoir"

À l'image de ses sujets, la souveraine a vécu de fêtes un peu particulières alors que le Royaume-Uni et l'Union européenne concluait un accord commercial scellant le Brexit. Elle est en effet restée au château de Windsor, près de Londres, avec son mari le prince Philip, 99 ans. "Nous ne pouvons pas célébrer la naissance (du Christ) comme d'habitude (...) mais la vie doit continuer", a assuré Elizabeth II, qui a relevé l'exemple de ceux qui se sont portés volontaires pour aider les plus vulnérables, des soignants et des "bons Samaritains qui ont émergé dans la société"

"Nous continuons d'être inspirés par la gentillesse d'étrangers et trouvons du réconfort dans le fait que, même dans les nuits les plus sombres, il y a de l'espoir", a-t-elle souligné.

L'aggravation récente de la pandémie au Royaume-Uni, liée par les autorités à une nouvelle souche plus contagieuse, a conduit le gouvernement à annuler in extremis l'autorisation donnée aux familles de se retrouver pour Noël dans de nombreuses régions. La reine elle-même a renoncé à se rendre dans sa résidence de Sandringham, dans le Norfolk (est de l'Angleterre), où elle passe depuis plus de 30 ans Noël avec ses enfants et d'autres membres de la famille royale. Son fils Charles, l'héritier du trône, 72 ans, a passé Noël avec sa femme Camilla en Écosse.

Lire aussi

Pendant le confinement du printemps, alors que la gestion de la crise par le gouvernement était critiquée et que le Premier ministre Boris Johnson était lui-même atteint du Covid-19 et hospitalisé, la reine s'était adressée deux fois aux Britanniques, ce qu'elle n'a fait que de manière exceptionnelle hors de ses allocutions de Noël pendant ses 69 ans de règne. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : Marlène Schiappa positive, elle se place à l'isolement

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.