La Roumanie outrée par un dessin de Charlie Hebdo sur Simona Halep, l'ambassade de France forcée de réagir

International

POLÉMIQUE - Charlie Hebdo a caricaturé ce mercredi la vainqueure roumaine de Roland-Garros Simona Halep en la représentant sous la forme d'une ferrailleuse rom. Le dessin ayant provoqué un tollé énorme en Roumanie, l'ambassade de France sur place s'est retrouvée obligée de calmer le jeu.

Charlie Hebdo fait parler jusqu'en Roumanie. Une caricature de l'hebdomadaire satirique français - qui a comparé dans un dessin la numéro 1 du tennis mondial Simona Halep à une ferrailleuse après sa victoire en finale à Roland-Garros - suscite un tollé en Roumanie. A tel point même, que Paris a dû se désolidariser par voie de communiqué. 

En cause, ce dessin donc, surmonté de l'inscription "Une Roumaine remporte Roland-Garros", qui représente la joueuse brandissant la coupe conquise le 9 juin et s'exclamant "Ferraille! Ferraille!". Une claire allusion au cliché sur les roms qui parcourent la France et collectent la ferraille - alors même que tous les roms ne sont pas roumains... et inversement. Crisitan Tudor Popescu, commentateur sur la chaîne privée Digi24, cette caricature "offense les Roms, les Roumains et Simona Halep".

Lire aussi

"Je suis Simona"

"Vous n'avez le moindre respect pour une grande championne, notre Simona Halep, je n’aime pas voir comment mes concitoyens roumains sont traités par votre revue. JE SUIS SIMONA!", s'est ainsi indignée Roxana Anghel, une internaute sur les réseaux sociaux. 

"Il y a peu, des milliers de Roumains étaient #JeSuisCharlie. Et voilà comment ils nous remercient", souligne Bogdan, un autre internaute, en référence au mouvement de solidarité internationale suscité par les attaques djihadistes qui avaient décimé la rédaction de l’hebdomadaire parisien le 7 janvier 2015.

Réaction de l'ambassade de France

La polémique est telle que l'ambassade de France à Bucarest a dû réagir ce vendredi 15 juin. Dans un communiqué de presse, elle souligne que "cette publication n'engage que son auteur et ne représente en rien le sentiment de l'opinion publique française". Toutefois, "la liberté d’expression et la liberté de la presse sont des principes fondamentaux de la République française", a rappelé l'ambassadrice Michèle Ramis.

La joueuse de 26 ans avait été accueillie triomphalement par plus de 15.000 personnes au stade national de Bucarest lundi 11 juin à son retour de France où elle avait décroché son premier titre en Grand Chelem face à l'Américaine Sloane Stephens (3-6, 6-4, 6-1). Interrogée par des médias roumains, Simona Halep a refusé de s'exprimer au sujet de la caricature. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter