La sixième extinction massive animale et humaine est en cours

La sixième extinction massive animale et humaine est en cours

International
DirectLCI
FIN DU MONDE – Notre civilisation est en voie d'extinction. C'est une étude scientifique publiée samedi qui l'affirme. Et parmi les nombreuses espèces qui sont condamnées : l'homme.

La fin du monde approche. Après les dinosaures il y a 66 millions d'années, la Terre est en train de subir sa sixième extinction de masse, selon des scientifiques. Et à croire cette étude publiée vendredi dans le journal Science Advances , les êtres humains feront probablement partie des espèces qui disparaîtront.

Leurs conclusions s'appuient sur les observations documentées d'extinctions de vertébrés, comme des grenouilles, des reptiles et des tigres, à partir de fossiles et d'autres bases de données. Et selon cette équipe de chercheurs, les espèces animales disparaissent plus de cent fois plus rapidement que par le passé.

"La vie pourrait mettre plusieurs millions d'années à s'en remettre"

Jamais depuis la dernière extinction de masse la planète n'a perdu ses espèces animales à un tel rythme, considèrent les experts des universités américaines Stanford, Princeton et Berkeley, notamment. "Si on permet que cela continue, la vie pourrait mettre plusieurs millions d'années à s'en remettre, et nos espèces elles-mêmes disparaîtraient probablement assez tôt".

En cause : le changement climatique, la pollution et la déforestation. Plus inquiétant encore, la réalité à venir pourrait être bien pire encore que ce que leurs estimations ne laissent présager. "Nous insistons sur le fait que nos calculs sous-estiment très probablement la sévérité de cette crise d'extinction, parce que notre objectif était de fixer un bas de la fourchette réaliste en ce qui concerne l'impact de l'humanité sur la biodiversité".

À LIRE AUSSI
>>
Le koala, l'écureuil roux, le singe lion : tous menacés de disparition
>>
En 40 ans, nous avons causé la disparition de 50% des animaux sauvages
>>
La Terre vit à crédit
>>
L'Europe a perdu plus de 420 millions d'oiseaux en 30 ans
>>
L'acidité des océans, la plus grande des menaces pour l'humanité ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter