La station de métro du World Trade Center rouvre 17 ans après le 11 septembre

La station de métro du World Trade Center rouvre 17 ans après le 11 septembre

International
DirectLCI
(RE)NAISSANCE - Dix-sept ans, presque jour pour jour, après les attentats du 11 septembre, la station de métro de Cortlandt Street, qui avait été entièrement détruite, a rouvert samedi. Elle a été rebaptisée pour l'occasion "WTC Cortlandt".

Il y a dix-sept ans, presque jour pour jour, la station de métro de Cortlandt Street, à Manhattan, était enfouie sous les débris lorsque les deux tours jumelles du World Trade Center se sont effondrées, percutées par deux avions détournées par des pirates de l'air d'Al-Qaïda.


Samedi 8 septembre, les New-Yorkais ont pu, pour la première fois depuis cette journée noire, utiliser cette station rebaptisée WTC Cortlandt. "WTC Cortlandt est plus qu'une nouvelle station de métro", a souligné Joe Lhota, président de la Metropolitan Transportation Authority. "C'est un symbole de la détermination des New-Yorkais à refaire vivre et améliorer le site du World Trade Center dans son ensemble", a-t-il ajouté.

Coût des travaux : 157 millions d'euros

Coût des travaux de reconstruction et de rénovation débutés en 2015 : 182 millions de dollars (157 millions d'euros). Parmi les innovations, la station a été décorée avec des mosaïques de marbre représentant le texte de la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948, une œuvre de l'artiste Ann Hamilton.


"Mon inspiration était vraiment le site et l’histoire du site, et je voulais faire quelque chose de beau", a-t-elle déclaré au New York Post. "Et cela permet aux gens de faire une pause pendant un moment et de ressentir vraiment un lien avec ce texte, qui, je pense, détient certaines de nos plus hautes aspirations", a-t-elle poursuivi ajoutant : "Je pense que lorsque nous voyons des choses belles, peut-être que nos cœurs s'ouvrent un peu et que nous sommes un peu plus généreux".

Les attentats du 11 septembre 2001 ont fait près de 3.000 morts aux Etats-Unis, dont une immense majorité à Manhattan. Ce jour-là, une grande partie de la station de métro du World Trade Center avait été endommagée lorsque les planchers de béton des tours jumelles se sont abattus. Dix-sept ans après, Steven Kent, l'un des premiers utilisateurs de cette nouvelle station ne cachait pas sa joie : "Ils n'ont pas gagné", a-t-il lancé aux journalistes. "L'intégralité du World Trade Center est plus beau qu'il ne l'était auparavant”, a-t-il ajouté.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter