VIDÉO - La tempête tropicale Nate, en route vers les Etats-Unis, se transforme en ouragan

DirectLCI
TEMPÊTE - En route pour le sud des États-Unis, la tempête Nate s'est transformé en ouragan de catégorie 1, samedi 7 octobre. Nate a déjà fait au moins 28 victimes en Amérique centrale, selon un bilan établi ce vendredi.

La tempête tropicale Nate, qui a pris la vie d’au moins 28 personnes et causé de très importants dégâts matériels en Amérique Centrale, vient de se transformer en ouragan, a annoncé ce samedi le National Hurricane Center (NHC).

La tempête tropicale Nate devrait se déplacer ce samedi au large des côtes des Caraïbes mexicaines, en direction des Etats-Unis, qu'elle touchera dimanche en qualité d'ouragan après avoir fait au moins 28 morts et causé d'importants dommages lors de son passage en Amérique centrale.


Nate se trouve actuellement à 110 km de Cabo Catoche, dans l'Etat mexicain de Quintana Roo, et à 155 km de Cuba, selon le dernier bulletin du Service Météorologique national du Mexique (SMN). La tempête se déplaçait à une vitesse de 35 km/h avec des vents soutenus de 120 km/h et des rafales atteignant les 150 km/h. En anticipation de son passage dans le Golfe du Mexique, des plateformes pétrolières et gazières ont été évacuées.

En vidéo

La tempête tropicale Nate frappe l'Amérique centrale

Une arrivée aux États-Unis dimanche

Nate devrait atteindre le sol américain aux premières heures de la journée de dimanche en tant qu'ouragan de catégorie 1, sur les 5 que compte l'échelle Saffir-Simpson, selon le SMN. Les autorités de la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, dans le sud-est des Etats-Unis, ont émis un couvre-feu ce vendredi après-midi ainsi que des mesures d'évacuation obligatoire et volontaire dans certaines zones de basse altitude, particulièrement vulnérables aux inondations.


"Notre plus grande menace n'est pas forcément la pluie mais les vents et les vagues", a déclaré le maire de la Nouvelle-Orléans, Mitch Landrieu. "Nous anticipons son impact", a indiqué le gouverneur de la Louisiane, John Bel Edwards, qui a décrété l'état d'urgence.


Le sud-est des Etats-Unis a déjà été durement frappé en août par deux ouragans : Harvey au Texas et en Louisiane, qui a fait 42 morts et causé des dégâts matériels considérables, et Irma, qui, après avoir traversé les Antilles, a atteint la catégorie 5 et fait 12 morts en Floride.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter