La Turquie affirme avoir capturé une épouse et une sœur d'Abou Bakr Al-Baghdadi

International

Toute L'info sur

Offensive turque contre les forces kurdes en Syrie

PRISES DE GUERRE – Mercredi, le président Recep Tayyip Erodgan a annoncé que la Turquie avait arrêté une épouse d'Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de Daech tué par un commando américain fin octobre. En outre, un haut responsable turc a annoncé la capture d’une de ses sœurs.

L’annonce a été faite mercredi soir par le président Recep Tayyip Erodgan lui-même, au détour d’une allocution retransmise en directe à la télévision : "Quant à nous, nous avons attrapé son épouse – je le dis aujourd'hui pour la toute première fois –, mais nous ne fanfaronnons pas à ce sujet." Un peu plus tôt ce même jour, c’est l’arrestation d’une des sœurs d'Abou Bakr Al-Baghdadi, le chef de Daech tué par un commando américain fin octobre, qui avait été annoncée par un haut responsable turc.

Ce que nous apprendrons aidera la Turquie, ainsi que le reste de l'Europe, à mieux se protéger des terroristes.- Un haut responsable turc

Une information confirmée par l’Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une organisation non gouvernementale (ONG) disposant d'un vaste réseau sur le terrain. Le haut responsable a précisé que cette sœur aînée se nomme "Rasmiya Awad, née en 1954" et qu’elle "a été capturée lors d'un raid contre un campement près d'Azaz", dans la province d’Alep (nord de la Syrie), avec son époux, sa belle-fille et cinq enfants. Il a ajouté : "Ce que nous apprendrons d’elle aidera la Turquie, ainsi que le reste de l'Europe, à mieux se protéger des terroristes."

Voir aussi

Et pour cause : l’épouse d'Abou Bakr Al-Baghdadi , dont l’arrestation a été annoncée par le président de la Turquie, a, elle, été appréhendée le 2 juin 2018 dans la province turque de Hatay, frontalière de la Syrie. Et depuis, elle "a communiqué beaucoup d'informations au sujet de Baghdadi et sur le fonctionnement interne de Daech. Grâce à elle, nous avons pu confirmer beaucoup de choses que nous savions déjà, et nous avons aussi obtenu de nouvelles informations qui ont conduit à plusieurs arrestations ailleurs", a ainsi affirmé le responsable turc.

Voir aussi

Décrite comme la "première femme" du chef défunt de Daech, qui avait quatre épouses en tout (la limite autorisée par la loi islamique), elle a été arrêtée en compagnie de 10 autres personnes, dont une fille de Baghdadi, le lien de parenté ayant été révélé par des analyses ADN à l'aide d'un échantillon fourni par les autorités irakiennes. Ces 11 personnes sont désormais détenues dans un centre de rétention pour migrants en Turquie.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter