Lactalis : après la France, vers un scandale à l'international ?

International
INQUIÉTUDE - Deux autres cas viennent d'être révélés ce vendredi après-midi. Un bébé ayant consommé du lait infantile contaminé a contracté la salmonellose en Espagne, et un autre cas est soupçonné en Grèce. Le scandale de l'industriel français Lactalis est en passe de prendre des proportions plus importantes à l'étranger.

"Ce sont deux cas touchant des enfants qui ont consommé le lait en question. Le cas espagnol est confirmé. L'ADN le dit (...) Le cas grec ne l'est pas, mais il y a des signes". L'information publiée dans la revue médicale Eurosurveillance a de quoi inquiéter nos voisins européens. Un bébé ayant consommé du lait infantile contaminé de l'industriel français Lactalis a contracté la salmonellose en Espagne, et un autre cas est soupçonné en Grèce.


Jusque-là, le scandale de lait contaminé touchait uniquement la France, avec 37 cas déclarés à ce jour. Face à la situation, le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a annoncé ce vendredi que Lactalis reprendrait toutes les boîtes de lait infantile produites dans son usine de Craon. Une mesure qui pourrait s'appliquer dans d'autres pays. 

Le lait contaminé exporté dans "66 pays"

Lactalis est aujourd'hui la 3e marque laitière mondiale, derrière Nestlé et Danone. Elle ne compte pas moins de 230 sites répartis dans 43 pays pour un chiffre d'affaires qui avoisine les 17 milliards d'euros. L'article d'Eurosurveillance, cosigné par seize scientifiques de l'institut Pasteur et de l'agence sanitaire Santé publique France, précise que le lait contaminé de l'usine Lactalis "a été exporté dans 66 pays, dont 12 de l'Union européenne". Des alertes ont été lancées début décembre auprès de ces pays via les systèmes d'information de l'UE et de l'Organisation mondiale de la santé. À suivre de très près...

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Lait infantile contaminé : Lactalis et la grande distribution face au scandale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter