International

TERRORISME – L'Etat Islamique a publié une vidéo dans laquelle il procède à la décapitation d'au moins dix coptes (Egyptiens chrétiens), dans la région de Tripoli. Lundi matin, l'Egypte a annoncé le bombardement de sites de l'Etat islamique en Libye.

Le groupe Etat islamique (EI) a rendu publique dimanche une vidéo montrant la décapitation de plusieurs hommes qu'il présente comme des coptes, Egyptiens de confession chrétienne, récemment kidnappés en Libye.

En janvier, la branche libyenne de l'EI avait affirmé avoir kidnappé 21 coptes égyptiens en Libye et Le Caire avait confirmé que 20 de ses ressortissants avaient été enlevés dans ce pays voisin lors de deux attaques distinctes. Suite à cette série d'exécutions, l'Egypte a annoncé avoir bombardé des sites de l'Etat islamique. Arsenaux, camps d'entraînement et d'habitation à la frontière égypto-libyenne étaient dans leur viseur, tôt ce lundi matin.

Décapitation au couteau

Sur les images postées sur des sites Internet authentifiés, des hommes portant des combinaisons orange, similaires à celles d'autres otages exécutés récemment en Syrie par l'EI, sont alignés sur une plage, les mains menottées dans le dos, avant que leurs bourreaux ne les décapitent au couteau.

La vidéo de dimanche est intitulée: "Un message signé avec le sang à la nation de la Croix" et un bandeau en incrustation explique qu'il s'adresse au "Peuple de la Croix fidèle à l'Eglise égyptienne ennemie".

A LIRE AUSSI >> Daesh attaque un hôtel à Tripoli : la descente aux enfers de la Libye

En représailles à cette série d'exécutions, l'Egypte a annoncé avoir bombardé des sites de l'Etat islamique en Libye, ce lundi matin.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent