L'armée ukrainienne abandonne l'aéroport de Donetsk, dans l'est séparatiste

L'armée ukrainienne abandonne l'aéroport de Donetsk, dans l'est séparatiste
International

UKRAINE – L'armée ukrainienne a perdu l'aéroport de Donetsk, bastion de l'est séparatiste du pays. Une victoire pour les rebelles prorusses, qui y affrontaient les autorités de Kiev depuis le mois de mai dernier.

Sérieux revers pour l'armée ukrainienne. Les forces loyales ont dû abandonner aux rebelles l'aéroport de Donetsk, aux portes du principal bastion rebelle. Un site stratégique où soldats et séparatistes s'affrontaient depuis mai.

Les forces armées ukrainiennes avaient déjà perdu l'aéroport de Lougansk, principale ville de la région séparatiste voisine. Après cet échec, le président Petro Porochenko a tenu deux réunions avec son état-major pour discuter "des moyens de regrouper les forces (armées) et d'arrêter l'agression". Les séparatistes "vont en prendre plein la figure", a-t-il promis.

44 morts en vingt-quatre heures

L'appel au cessez-le-feu lancé mercredi soir à Berlin par les ministres ukrainien, russe, français et allemand des Affaires étrangères n'a visiblement pas été entendu. Le pays est de nouveau prise dans l'engrenage des violences. Le bilan des combats avec les rebelles indépendantistes prorusses s'est alourdi à au moins 44 morts en vingt-quatre heures, le plus meurtrier depuis septembre.

Depuis le début du conflit en avril, dans la foulée de l'annexion de la péninsule de Crimée par la Russie et du réveil des séparatismes prorusses dans l'Est du pays, plus de 5 000 personnes ont péri dans les combats entre soldats ukrainiens et rebelles séparatistes, selon l'OSCE.

EN SAVOIR +
>>
Ukraine : l'Otan va-t-elle intervenir face aux Russes ?
>> Ukraine : ces indices qui compromettent la Russie
>> A Moscou, Hollande appelle à la "désescalade" en Ukraine

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter