Un iceberg de 1000 milliards de tonnes vient de se détacher de l'Antarctique, doit-on craindre le pire ?

DirectLCI
ENVIRONNEMENT - Le phénomène était attendu depuis plusieurs mois déjà. Un iceberg de 1000 milliards de tonnes, l'un des plus gros jamais vus, vient de se détacher de l'Antarctique. Quels impacts sur l'environnement aura ce morceau de glace grand comme le département de la Corrèze ? On a posé la question au glaciologue Jean Jouzel.

Il aura pour nom de code "A68". L'iceberg géant qui menaçait, depuis des mois, de se détacher de la plate-forme Larsen C dans l'Antarctique a fini par céder. La séparation s'est produite entre lundi et mercredi", précisent les scientifiques de l'Université de 

Swansea (Royaume-Uni), qui surveillaient l'évolution de ce gigantesque bloc de glace de 5.800 km2 (soit 55 fois la surface de Paris).  Son épaisseur serait de 350 mètres. 


Quant à son poids les chercheurs l'estiment à mille milliards de tonnes. De quoi remplir en eau 463 millions de piscines olympiques. Larsen C, quatrième plate-forme antarctique en importance (46.800 km2), perd ainsi en une seule fois 10 à 12 % de sa superficie. Quelles conséquences cela peut-il avoir sur notre environnement ? 


Pour le savoir, nous avons interrogé le climatologue et glaciologue Jean Jouzel.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter