Le Canada et la France créent un conseil conjoint de Défense

International
DirectLCI
POLITIQUE - Deux jours avant le sommet du G7, Emmanuel Macron et Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, ont affirmé mercredi soir leur soutien à "un multilatéralisme fort". Un message destiné à Donald Trump.

"Dans un contexte géopolitique complexe, marqué par des enjeux cruciaux pour l'avenir de la planète et de l'ordre international, la France et le Canada sont déterminés à œuvrer ensemble pour y apporter des réponses", ont affirmé, ce mercredi soir, Paris et Ottawa dans une déclaration commune.


Face à un parterre de journalistes, de drapeaux et de flashes, Emmanuel Macron et Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, ont souligné leur volonté "d'appuyer un multilatéralisme fort, responsable, transparent pour faire face aux défis mondiaux". Aussi, les deux hommes d'Etat ont annoncé la création d'un conseil conjoint de Défense d'ici la fin de l'année. 

Ce "Conseil de défense conjoint ministériel sera convoqué d'ici la fin de l'année 2018" et permettra de mieux coordonner les actions des armées canadiennes et françaises, a déclaré un haut responsable canadien. Il est notamment "envisagé" de mener à terme des opérations franco-canadiennes de maintien de la paix sous les auspices des Nations-Unies.

Mener des opérations de maintien de la paix

Cette annonce est intervenue à l'occasion de la visite à Ottawa d'Emmanuel Macron, venu se coordonner avec Justin Trudeau en amont du sommet du G7 qui se tient vendredi et samedi au Québec. Un sommet qui s'annonce tendu après la décision de Donald Trump d'imposer une hausse des tarifs de douane pour les produits entrant aux Etats-Unis.


Paris et Ottawa s'engagent aussi "à mettre en place un Conseil des ministres franco-canadien, autour du président de la République française et du Premier ministre du Canada".  Ce Conseil des ministres se réunira "au minimum" tous les deux ans "pour faire un bilan de cette coopération renforcée et développer des actions conjointes", a ajouté le haut responsable canadien. La France mène déjà de tels Conseils des ministres binationaux avec l'Allemagne et le Québec.

A une époque de remise en question de l'ordre libéral international, "la France et le Canada s'entendent pour promouvoir et défendre la démocratie sur les plans multilatéral et national", poursuivent les deux gouvernements.


La France et le Canada annoncent en outre la tenue à Paris en novembre prochain d'un Forum de la Paix.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter