Le chef du groupe Etat Islamique en Afghanistan tué par un raid aérien

Le chef du groupe Etat Islamique en Afghanistan tué par un raid aérien

DirectLCI
KABOUL - Le chef de Daech en Afghanistan et dix de ses combattants ont été tués lors d’un raid aérien, selon des responsables afghans. Sayed Orakzai, également connu sous le nom d’Abu Saad Arhabi, aurait été abattu par les forces locales et leurs alliés.

Quatre dirigeants de l’organisation tués en un an.  Selon un communiqué du Directorat de la sécurité à Kaboul, les services de renseignements afghans, publié ce dimanche 27 août, le chef du groupe Etat Islamique en Afghanistan est mort. Lui et dix de ses combattants ont été abattus lors d’un raid aérien mené avec des forces étrangères. Saad Arhabi avait pris la tête de l'EI dans la région après la mort de son prédécesseur, tué dans une frappe américaine en avril 2017. En tout, ce sont quatre dirigeants de la branche locale de Daech qui ont été tués en un an. 

Groupe le plus dangereux du pays

Selon les services de renseignements afghans, il s'agissait d'une "opération conjointe entre les forces aériennes afghanes et étrangères", c'est-à-dire américaines, les seules de la coalition de l'OTAN à conduire de tels bombardements. Ces attaques sur deux cachettes de l'organisation ont également touché une grande quantité d’armes et de munitions. 

Cette branche du groupe Etat Islamique est active depuis 2015 et se bat aussi bien contre les talibans que contre les forces afghanes. S'il est difficile de chiffrer le nombre de membres de cette organisation, l’armée américaine estime qu’ils seraient environ 2.000. Aujourd'hui, ils contrôlent un bastion à Nangarhar, à la frontière avec le Pakistan. Malgré les nombreuses attaques à son encontre, ce groupe est devenu le plus dangereux du pays.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter