Le fait divers de 1996 : elle meurt noyée car son père refuse que les sauveteurs la touchent

International
DUBAI - Un père de famille asiatique a été arrêté et est poursuivi pour la mort de sa fille de 20 ans par noyade à Dubai. Il aurait refusé que des sauveteurs la sauvent car "la toucher l’aurait déshonorée". Une histoire qui date de... 1996.

MISE À JOUR 12/08/2015 >> L'histoire datait de 1996

Le quotidien britannique The Guardian a indiqué mardi 11 août que ce terrible fait divers avait eu lieu non pas la semaine dernière mais en 1996. Comme indiqué par le journaliste qui s'est saisi de l'affaire, l'article originel revenait sur les cas les plus étranges rencontrés par la police de Dubaï.

"Pour être clair, l'histoire de la noyade à Dubaï qui fait le tour du web est arrivée en 1996, il y a presque 20 ans. Cette histoire est un extrait d'un dossier sur les sauvetages à Dubaï, et on avait interrogé les policiers de Dubaï sur les cas les plus étranges qu'ils avaient rencontrés. Je sais que c'est le genre d'articles qui fait beaucoup de clics, mais c'est tout de même facile de décrocher le téléphone pour vérifier un sujet comme ça."

L'article original

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour…

Il a fait passer ses croyances avant la vie de sa fille… La journée avait pourtant bien commencé, sur une plage de Dubai, la semaine dernière. Un père de famille d’origine asiatique avait décidé d’y emmener sa femme et ses enfants afin de pique-niquer les pieds dans le sable en profitant du soleil et des joies d’une sortie en famille,  relate le site local Emirates247.com , repris par  le Mirror.

Mais l’après-midi prend une mauvaise tournure quand l'une de ses filles, qui prend un bain de mer, commence soudain à s’agiter, criant à l’aide. La jeune femme de 20 ans étant sur le point de se noyer, deux sauveteurs se précipitent vers l’eau afin de la tirer d'affaire. Sauf qu'ils se heurtent à un obstacle inattendu : le père, au physique imposant, s’interpose, interdisant aux maîtres-nageurs de toucher sa fille.

Morte pour les croyances de son père

Le lieutenant Ahmed Burqibah indique au site local d’information que le père leur a expliqué "qu’il préférait voir sa fille mourir plutôt qu’elle soit touchée par des étrangers, et ainsi déshonorée". Impuissants face à cet homme déterminé à les bloquer sur le sable, les sauveteurs ont assisté à la mort de la jeune femme au moment où ils arrivaient à écarter son père.

Le lieutenant a confié qu’il ne pourrait pas oublier cette histoire, "une des affaires les plus pénibles de [sa] carrière, que de savoir qu’une femme est morte alors qu’il y avait largement le temps de la sauver…". De son côté, le père de famille a été arrêté et est poursuivi pour sa responsabilité dans la mort de sa propre fille de 20 ans.

NOTRE FAIT DIVERS D'HIER >>  Son mari l'étrangle pour la "stimuler", elle se jette par la fenêtre

BESOIN D'ONDES POSITIVES ? >>  Une chienne appelle les pompiers et sauve sa maîtresse aveugle d'un incendie

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter