Le fait divers du jour : à 19 ans, elle revendique une vingtaine de meurtres

Le fait divers du jour : à 19 ans, elle revendique une vingtaine de meurtres

DirectLCI
TUEUSE EN SERIE - Arrêtée pour avoir tué un homme d'une vingtaine de coups de couteau, Miranda Barbour a donné une interview très spéciale depuis sa prison. Dans laquelle elle affirme avoir au moins 22 homicides à son actif, dans tous les Etats-Unis.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour...

Le tueur en série était une femme. Qui plus est, à peine sortie de l'adolescence. Miranda Barbour, détenue à 19 ans pour un meurtre en Pennsylvanie (Est des Etats-Unis), a déclaré samedi à un journal local avoir plus de vingt homicides à son actif, à travers tout le pays.

La jeune femme est aujourd'hui en prison pour le meurtre de Troy LaFerrara, un homme de 42 ans, en novembre dernier. Elle a avoué être responsable du crime, commis avec l'aide de son mari âgé de 22 ans. Depuis sa prison, elle en a donné des détails samedi au Daily Item , un journal de Pennsylvanie. Après avoir rencontré sa victime à travers une petite annonce sur le site Craigslist, elle raconte avoir accepté une relation sexuelle avec lui, tarifée à 100 dollars. Miranda emmène l'homme dans sa voiture. A un moment donné, assure-t-elle, elle pense le laisser partir. Mais "il a dit ce qu'il ne fallait pas" : "Je lui ai dit que j'avais 16 ans. Il m'a dit que c'était bon". C'est là que les choses "ont dégénéré", selon ses termes. Pendant que son mari maintient la victime sur son siège en l'étranglant avec une corde, elle le larde de 20 coups de couteau.

"A partir de 22 j'ai arrêté de compter"

Si Miranda assure que ce meurtre était le premier de son mari, elle dit en avoir commis une série à travers les Etats-Unis. Surtout en Alaska mais aussi au Texas, en Caroline du Nord, en Californie... Combien, lui demande le journaliste ? "A partir de 22 j'ai arrêté de compter", répond-elle tranquillement. Ajoutant qu'elle n'a aucun remord, puisqu'elle n'a tué selon elle que des "gens mauvais". Pour expliquer ses crimes, elle raconte qu'elle a été agressée sexuellement par un oncle lorsqu'elle était enfant, à l'âge de 4 ans. Elle aurait ensuite commencé à tuer à 13 ans, incitée par un homme qui faisait partie d'une secte satanique en Alaska qu'elle avait rejointe. "A partir de là, j'ai juste continué".

Les déclarations de Miranda Barbour ont d'ores et déjà poussé les forces de police de tous les Etats où la jeune fille a séjourné à rouvrir les dossiers des meurtres non élucidés ces dernières années. Elle s'est déclarée prête à coopérer, en aidant notamment à localiser les corps de ses victimes. Si ces enquêtes confirment ses dires, son nom s'ajoutera à la "shortlist" des grandes tueuses en série (quelques dizaines), rares par rapport à leurs homologues masculins.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter