Le fait divers du jour - A 2 ans, elle meurt en avalant la drogue que ses parents ont cachée dans son verre

Le fait divers du jour - A 2 ans, elle meurt en avalant la drogue que ses parents ont cachée dans son verre

DirectLCI
ANGLETERRE - Un couple a été condamné lundi à huit ans de prison suite à la mort de leur fille de deux ans en mars dernier. Accros à l’héroïne, ils avaient caché de la méthadone dans le gobelet Tom & Jerry de la petite Sophie, qu’elle avait ingéré.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour…

Leur drogue était visiblement plus importante que la santé de leur enfant… Lundi, Barry Jones 41 ans et Michelle King, 29 ans, ont tout deux été condamnés par la Cour de Preston Crown (Angleterre) à huit ans de prison pour homicide involontaire et cruauté envers leur petite fille, relate le Mirror .

Les faits remontent au 4 mars dernier. Ce soir-là, dans la maison familiale de Blackpool, Sophie, 2 ans, a soif. Elle prend alors son gobelet en plastique de la marque du dessin animé Tom & Jerry pour le boire. Mais rapidement, elle se sent mal et a l'air faible. Ses parents appellent alors les secours et une ambulance vient chercher la fillette. Mais trop tard : à son arrivée aux urgences, son décès est prononcé.

Du crack et de l’héroïne dans le salon devant Sophie

Après des tests toxicologiques sur le corps de l’enfant, le verdict tombe. Sophie a succombé à une ingestion de méthadone, un médicament utilisé comme un substitut des opiacés chez les consommateurs d'héroïne. Dans ses cheveux, les médecins découvrent également les traces de quatre drogues distinctes, ainsi que sur ses jouets.

Ses parents, accros à cette drogue, avaient en réalité caché leur substance dans le gobelet de la fillette. Se livrant à un trafic de méthadone, leur domicile était fréquemment visité par des drogués qui venaient prendre une dose de ce médicament avant leur consommation d’héroïne. Le casier du père compte pas moins de 93 infractions dont plusieurs, concernant ce trafic. La mère, elle, en cumule 12 dont une partie également pour trafic d’héroïne. Le couple n’hésitait pas à consommer du crack et de l’héroïne à la maison, dans la même pièce que leur petite fille.

Les parents ont reconnu être coupables de la mort de leur fille et ont accepté leur peine. La juge a déclaré aux accusés : "il est triste de voir que vous aimiez votre enfant, mais que la drogue avait une place plus importante dans vos cœurs." Avant d'ajouter : "votre fille avait confiance en vous et vous étiez les seuls à pouvoir la protéger. Laisser de la méthadone dans son gobelet revenait à laisser une arme chargée dans ses mains."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter